Gros lifting pour le circuit Gilles-Villeneuve

Communiqué de Presse:
Stock-Car Montréal, promoteur du NAPA Pièces d’auto 200, présenté par Dodge, procède cette semaine au repavage d’importantes portions du circuit Gilles-Villeneuve, en vue de la présentation de l’événement, les 29 et 30 août prochain. Ces travaux, réalisés par Construction DJL, avec la précieuse coopération de Shell Bitumes, permettront d’offrir aux pilotes de Grand-Am et de NASCAR participant au programme du mois d’août, d’aborder les différents virages du tracé montréalais sur une surface digne des grands circuits internationaux.

« Ce n’est pas un secret, ces dernières années, nous avons éprouvé des difficultés avec le revêtement bitumineux dans plusieurs virages du circuit Gilles-Villeneuve. Dans ces portions serrées qui font le charme de notre tracé et constituent un grand défi pour les coureurs, le pavage est soumis à des forces importantes lors de freinages et des réaccélérations. Grâce au bitume utilisé cette fois et l’expertise du contracteur mandaté, nous avons la conviction que la résistance sera grandement accrue et que les coureurs jouiront de conditions optimales pendant le week-end du Napa Pièces d’auto 200, présenté par Dodge, les 29 et 30 août prochain », a expliqué aujourd’hui, le promoteur et porte-parole de l’événement, François Dumontier.

Le bitume étalé cette semaine sur le circuit Gilles-Villeneuve, est un enrobé savamment préparé par Construction DJL, spécialiste québécois de grands travaux routiers, à partir de granulats de qualité supérieure et du bitume « Shell Cariphalte Racetrack ». Les granulats sélectionnés par Construction DJL satisfont aux exigences des circuits nord-américains alors que le composé développé par Shell Bitumes est spécialement destiné aux pistes de course automobile. On retrouve la technologie de Shell sur les tracés de Sepang en Malaisie, Sakhir au Bahreïn, Hockenheimring et Nürburgring en Allemagne, le circuit d’essais de Ferrari, à Fiorano, en Italie et sur le tracé urbain de Singapour. Le bitume utilisé sur le tracé montréalais, une première sur un circuit d’Amérique du Nord, a été produit au Québec et mélangé aux granulats par Construction DJL.

Le liant utilisé par Shell Bitumes offre une très grande cohésion, ce qui permet au revêtement de mieux résister aux importantes forces qui agissent de façon horizontale dans les virages, lors des freinages et des réaccélérations. Ce nouveau bitume de Shell offre à la surface une plus grande élasticité et améliore les performances en terme de résistance à la grande chaleur. Il est conçu pour réduire les possibilités que la surface craquelle, se crevasse, s’arrache et vieillisse hâtivemement sous conditions atmosphériques extrêmes.

« Il sera toujours difficile de prévoir précisément comment se comportera le revêtement dans les virages lors d’une course sur le circuit Gilles-Villeneuve. Cependant, au cours des derniers mois, la collaboration établie avec les représentants canadiens de Shell Bitumes et de Construction DJL et la volonté commune de trouver une solution adéquate, nous permet de croire que nous avons mis toutes les chances de notre côté », a conclu monsieur Dumontier.

mattis quis ut justo id, Praesent odio elementum diam