24 Heures du Mans : Patrick Dempsey a pu tester son endurance

Classé à la neuvième place de la catégorie GT2 avec ses équipiers Joe Foster et Don Kitch, Jr., Patrick Dempsey se souviendra longtemps de ses premières 24 Heures du Mans.

Contrairement à d’autres célébrités venues se frotter à la plus grande course d’Endurance du monde, l’acteur américain a véritablement tenu sa place en pilotant plus de neuf heures au total, y compris pendant la nuit, certes sans impressionner par ses temps au tour, mais sans faire la moindre erreur ni gêner les concurrents plus rapides.

« Pendant la dernière heure, j’ai surtout essayé de ne pas faire d’erreur. » expliquait Patrick Dempsey après l’arrivée. « C’était déjà le cas pendant la nuit, mais encore plus en fin de course. Pendant les dix dernières minutes, tous les concurrents ont considérablement ralenti jusqu’à l’arrivée. Quel soulagement de passer la ligne. »

Patrick Dempsey et Joe Foster font équipe depuis six ans maintenant. Lors des 24 Heures du Mans, ils ont sans doute réussi leur plus grance performance depuis qu’ils courent ensemble.

En effet, leur équipier Don Kitch, Jr. est tombé malade pendant la semaine, et en dehors de deux relais en début de course et d’un autre dimanche matin, il n’a pas été en mesure d’assurer sa part de conduite. Foster et Dempsey se sont donc relayés au volant pendant plus de vingt heures.

« C’est comme une victoire. Etre à l’arrivée et dans le top 10, c’est comme une victoire pour moi. Je n’ai jamais autant conduit de toute ma vie. J’ai vraiment dû lutter pour rester concentré. Nous savions que Don était malade et nous devions doubler nos relais. C’est incroyable. Et Joe a pu réaliser le rêve de sa vie. Quant à moi, j’ai tellement appris pendant cette semaine et je pourrais mettre tout cela en pratique sur d’autres courses. »

La Ferrari n°81 était engagée sous la bannière du Team Seattle/Racing for Children. La course a permis d’engranger plus de 250.000 dollars de dons en faveur des enfants malades.

Patrick Dempsey et Joe Foster n’auront guère le temps de souffler puisqu’ils prendront part dès ce week-end à la course Grand-Am de Mid Ohio, au volant de leur habituelle Mazda RX-8.

leo efficitur. mi, massa consectetur venenatis nec elementum elit. amet, ut pulvinar