Marcos Ambrose toujours là

Même s’il n’a fait que six tours, Marcos Ambrose a réussi à décrocher le meilleurs temps de la deuxième séance d’essais avec un meilleur tour bouclé en 77,457 secondes soit à une vitesse moyenne de 92,490 mph. Seul problème pour l’ancienne star du V8 Supercars, il a explosé son moteur, il devra donc partir depuis l’arrière du peloton dimanche.

Vainqueur de cette course il y a deux ans, pour ce qui est encore son unique victoire en NASCAR Sprint Cup Series, Juan Pablo Montoya a réalisé le deuxième temps à 165 millièmes d’Ambrose. Clint Bowyer a terminé la séance en troisième position devant Jamie McMurray et Robby Gordon.

Le top-10 est conclu par Casey Mears, A.J. Allmendinger, Brian Vickers, Sam Hornish Jr. et Max Papis qui est donc le meilleur rookie, même s’il ne fait pas l’intégralité de la saison.

Les deux autres rookies ont connu des fortunes diverses, puisque si Joey Logano s’est classé treizième, Scott Speed, trente-sixième, ne semble pas plus à l’aise au volant de la n°87 que de la n°82.

Spécialiste des courses routières, le Canadien Ron Fellows a terminé quinzième juste devant Ryan Newman.

Du côté des déceptions de cette séance notons Kyle Busch – vainqueur de cette course l’an dernier, Jeff Gordon, Jimmie Johnson, Kurt Busch, Mark Martin et Tony Stewart classés respectivement de là 29ème à la 34ème place.

L’autre incident de la séance a impliqué John Andretti et David Gilliland à la sortie des stands. Gilliland qui suivait Andretti n’a pas vu que se dernier s’était arrêté à la fin de la ligne des stands pour bénéficier d’une piste clair. L’ancien pilote de la Robert Yates Racing a alors percuté Andretti. Si Gilliland devra utiliser sa voiture de réserve, l’équipe d’Andretti devrait pouvoir réparer la Chevrolet n°34.

“C’est entièrement de ma faute” a reconnu Gilliland en revenant dans les garages.

suscipit facilisis ut mattis Sed amet, Aenean Donec ut Lorem