Dario Franchitti double la mise en Iowa

L’Ecossais Dario Franchitti commence à bien connaître la victory lane de l’Iowa Speedway. Vainqueur de cette épreuve en 2007, il n’avait pu défendre son titre l’an dernier puisque parti en NASCAR. Pour son retour dans la série cette saison, il s’impose de nouveau sur ce petit ovale appartenant à Rusty Wallace, une ancienne gloire de la NASCAR.

Le sort de la course c’est joué lors du dernier arrêt ravitaillement à une cinquantaine de tours du but. Alors que Ryan Briscoe était en tête avec un peu moins d’une seconde d’avance sur Franchitti, ce sont les mécaniciens de ce dernier qui ont fait la différence puisqu’après le cycle de ravitaillement sous drapeau vert il comptait une seconde d’avance sur l’Australien du Team Penske.

Le pilote de la Target Chip Ganassi Racing n’a alors plus été inquiété et s’impose dans un fauteuil avec 5,0132 secondes d’avance sur Briscoe !

Ce second succès de la saison permet à Franchitti de se replacer en deuxième position au classement général, trois longueurs derrière Briscoe. Pour la troisième course consécutive, le pilote de la n°6 a mené le plus grand nombre de tours mais s’est classé deuxième.

Le podium est complété par un surprenant Hideki Mutoh. Le Japonais de l’écurie Andretti Green Racing n’est pas passé loin d’égaler son meilleur résultat en carrière qui est une deuxième place obtenue l’an dernier sur cet ovale.

Dan Wheldon s’est classé quatrième pour le compte de la Panther Racing ce qui fait que les quatre premières places de cette épreuves sont occupées par quatre écuries différentes. C’est Scott Dixon qui a pris la cinquième place de la course.

En pole position suite à l’annulation des qualifications pour cause de pluie, Helio Castroneves n’a pu faire mieux que septième. En début de course, le triple vainqueur des 500 miles d’Indianapolis est entré en contact avec Dixon ce qui a forcé les deux pilotes à passer par les stands pour réparer et ainsi perdre un temps précieux.

Si la course a connu des débuts difficiles avec quatre neutralisations dans les cinquante-cinq premières boucles, la situation s’est ensuite décantée avec 56 puis 127 tours consécutifs sans la moindre apparition de la voiture de sécurité.

Le Britannique Mike Conway a enregistré son meilleur résultat en carrière avec une huitième place à l’arrivée, c’est également son tout premier top-10 en IndyCar.

Le Brésilien Tony Kanaan n’est vraiment pas en réussite en ce moment puisqu’il a connu son troisième abandon lors des quatre dernières épreuves disputées. C’est un accident au tour 108 qui a forcé le pilote de l’écurie Andretti Green Racing. Depuis Indianapolis, le meilleur résultat de Kanaan n’est qu’une huitième place au Texas.

Praesent consectetur libero Nullam venenatis leo. Donec Lorem tempus accumsan Donec