Jeff Gordon a tout essayé

Jeff Gordon a tout tenté pour décrocher la victoire ce dimanche au New Hampshire lors des LENOX Industrial Tools 301, en vain. Il n’a pu remonter suffisamment vite sur Joey Logano avant que la pluie ne s’invite.

Gordon, qui a mené à six reprises pour un total de 64 tours, était revenu dans les premières position après un dernier cycle d’arrêts aux stands sous drapeau vert. S’il a pu doubler des Brad Keselowski, David Reutimann et autres Ryan Newman qui ne s’étaient pas encore arrêtés, il lui a manqué quelques tours pour en faire de même avec Logano.

Lorsque la pluie a interrompu l’épreuve, le jeune pilote de la Joe Gibbs Racing disposait d’une autonomie de cinq tours avant la panne d’essence.

“A la fin nous sommes deuxième, mais nous avons eu des arrêts incroyable d’où je suis souvent ressorti en tête. Lors du dernier arrêt nous étions premiers par rapport à ceux avec qui nous nous battions” confiait le quadruple champion de la NASCAR à l’issue de l’épreuve.

“J’ai vu la pluie arriver et j’ai attaqué dès le début et Kurt Busch faisait comme moi. Quand Steve m’a dit que Logano était le leader j’ai immédiatement compris que nous n’aurions pas le temps de le rattraper” ajouté le pilote de la Hendrick Motorsports.

Parti en tête à queue au tour 182, Logano a effectué son dernier arrêt ravitaillement lors de ce même tour, soit trente boucles après le pénultième arrêt des leaders. Lors de la neutralisation suivante au tour 194, causée par l’accident de l’autre rookie Scott Speed, Logano est rentré aux stands pour mettre le complément d’essence.

“Ils ont su tirer avantage des circonstances de course. J’ai été surpris de la façon dont ils l’ont fait, mais je n’ai pas du tout été surpris qu’ils essayent. Il y avait beaucoup de neutralisations et c’était une grande stratégie” affirmait de son côté Steve Letarte à propos de la stratégie orchestrée par son rival Greg Zipadelli, chef d’équipe du plus jeune vainqueur de l’histoire de la NASCAR.

“Lors de la dernière neutralisation j’ai essayé de le faire consommé un maximum. Il coupait son moteur de temps à autres en espérant que je le pousse, mais j’ai refusé. Il a fait exactement ce qu’il devait faire” conclut Gordon.

ultricies neque. et, vel, lectus justo Aliquam venenatis, porta. venenatis consequat. felis