Comment améliorer le spectacle ?

L’IndyCar nous offre un championnat passionnant avec cinq pilotes en lutte pour le titre. 2008 était le renouveau, 2009 devait être la confirmation. D’un point de vue statistiques, l’intérêt est bien présent. Pourtant sur la piste, les épreuves sur ovales manquent de spectacle, un comble !

Jusqu’à présent, les épreuves les plus excitantes ont été St. Petersburg et Milwaukee. Bien peu pour un championnat prônant la compétition roues contre roues, la plus proche et la plus rapide du monde. Un exemple encore plus poignant est la dernière course qui a eu lieu sur l’ovale de Richmond.

Dario Franchitti, pilote Ganassi, s’en est excusé à la fin de la course : “Je dois présenter mes excuses aux spectateurs parce que c’était une course affreuse. Il n’y a rien que les pilotes puissent faire. Nous essayons aussi dur que nous le pouvons.“. De son côté, le pilote Newman/Haas/Lanigan Racing a déclaré avoir dû s’employer à seulement deux reprises dans des dépassements pour finir troisième.

Pour preuve, les spectateurs ont vu le même top-5 durant les 160 derniers tours ! La cause ? Les voitures sont trop délicates à piloter hors trajectoire et les unes derrière les autres. D’après Dixon, les écuries ont une telle connaissance du châssis et de l’aérodynamique, que toutes les voitures sont arrivées à un niveau de développement maximal, offrant des performances quasiment identiques. Les officiels déjà au courant du problème, se pencheront dès mardi sur la question en collaboration avec les équipes. Des modifications aérodynamiques seront proposées afin de permettre aux voitures de se suivre plus près en réduisant les turbulences.

Concernant le circuit, Terry Angstadt, président de la branche commerciale de la série, ne sais toujours pas si les monoplaces américaines retourneront à Richmond l’année prochaine. D’un point de vue succès populaire, il serait préférable de ne plus retourner sur la terre de la NASCAR. Le peu de spectacle creuse encore le déficit d’engouement que suscite l’IndyCar par rapport à la NASCAR. De plus cela libèrerait un créneau pour accueillir un autre circuit et pourquoi pas un superspeedway type Michigan ou Fontana ?

Praesent Curabitur commodo ut ut non risus tristique ut dolor ut efficitur.