Course aux Playoffs : 5ème semaine

Les Sunoco Red Cross Pennsylvania 500 de dimanche marquent la cinquième étape de la “Race to the Chase” – les 10 dernières courses de la saison régulière de la NASCAR Sprint Cup avant le début des playoffs.

L’épreuve sur le Pocono Raceway a joué le rôle de levier lors de la première partie de la saison et cela devrait être une nouvelle fois le cas dimanche.

Tony Stewart était en tête du championnat en arrivant et en repartant de Pocono au mois de juin dernier. Depuis cette course trois pilotes sont sortis du très convoité Top-12. Ces pilotes sont Kyle Busch, Jeff Burton et David Reutimann. Les pilotes qui sont au contraire rentrés dans le Top-12 et donc actuellement virtuellement qualifiés pour les playoffs sont Mark Martin, Kasey Kahne et Juan Pablo Montoya.

Quatre pilotes qui s’étaient qualifiés pour l’édition 2008 des playoffs de la NASCAR sont actuellement en dehors de la zone de qualification : Kyle Busch (14ème), Clint Bowyer (16ème) Jeff Burton (17ème) et Dale Earnhardt Jr. (22ème). Ils ont été remplacés dans le classement actuel par Kurt Busch, Ryan Newman, Martin et Montoya.

Lors de l’épreuve d’Indianapolis de la semaine dernière, il n’y a eu qu’un seul changement dans les pilotes qualifiés. En raison de sa 38ème place, Kyle Busch est passé de la 10ème position à la 14ème. Il a laissé sa place dans le Top-12 à Greg Biffle qui a profité de son Top-15 sur le Brickyard pour passer de la 13ème à la 11ème place au classement général.

Le vainqueur de la course d’Indianapolis, Jimmie Johnson est lui passé de la troisième à la deuxième place grâce à sa troisième victoire de la saison. Son coéquipier Jeff Gordon est maintenant troisième.

Matt Kenseth est toujours dans ‘Bulle’ avec la 12ème place du classement général avant l’épreuve de Pocono. Le vainqueur de l’édition 2008 des Daytona 500 ne compte que 68 points d’avance sur Reutimann actuellement 13ème.

Lors des Pocono 500 au mois de juin, Stewart s’était imposé après avoir pris l’avantage sur Gordon au tour 164. Il a finalement coupé la ligne avec 2.004 secondes d’avance sur Carl Edwards.

ut sed non elit. dictum vulputate, Aenean