Pole Position et point bonus pour Briscoe

Après des essais retardés par la pluie, le ciel a été clément pour cette séance de qualification. L’exercice des quatre tours les plus rapides est extrêmement important en cette fin de championnat puisqu’avec des écarts aussi faibles entre les trois premiers du championnat, le point bonus prend ici toute son importance.

Pour la quatrième fois de la saison, l’Australien Ryan Briscoe est l’homme le plus rapide. Le pilote Penske hérite donc du point bonus et porte son avance au championnat à 5 points sur Dario Franchitti. Il devance sur la grille de départ Helio Castroneves qui croyait bien tenir cette position de pointe jusqu’à ce que son coéquipier ne vienne lui chiper. Cette première ligne est un atout dans le jeu du Team Penske puisqu’il pourra contrôler les assauts de leurs poursuivants lors des premiers tours. En revanche, la bataille pourrait faire rage demain si l’un des pilotes Ganassi connait des problèmes. En effet avec 126 points de retard, le triple vainqueur des 500 Miles d’Indianapolis a encore ses chances mathématiquement.

Sur la deuxième ligne on retrouve Dario Franchitti. L’actuel deuxième du championnat aura pour mission de marquer à la culotte Briscoe et de le dépasser dans les dernières boucles pour annuler son retard au championnat. Il pourra compter sur son ancien coéquipier Tony Kanaan, quatrième meilleur performeur qui aura à coeur de décrocher sa première victoire de la saison.

La troisième ligne est composée de Graham Rahal toujours très rapide en qualifications et de Scott Dixon. Il devance Marco Andretti qui fut le dernier à s’élancer, Mario Moraes, Oriol Servia qui s’adapte très bien à sa nouvelle équipe en enfin Danica Patrick qui permet à Andretti-Green Racing de placer trois voitures dans le top-10.

La déception est venue de l’écurie HVM Racing qui place ses deux pilotes en 20ème et 22ème position avec respectivement E.J. Viso devant Robert Doornbos.

Comme à l’accoutumée sur les ovales, la petite équipe Team 3G n’est pas parvenue à s’extraire de la dernière position malgré la présence de l’expérimente Jaques Lazier et connaîtra une nouvelle fois une course très difficile.

dictum Sed elit. mi, sit id Phasellus felis