Kevin Harvick domine et s’impose à Atlanta

Kevin Harvick a dépassé le poleman Dale Earnhardt Jr. dans l’avant dernier tour pour aller chercher sa seconde victoire de l’année en tant que pilote / propriétaire dans la seconde division de la NASCAR. Il s’était également imposé avec sa voiture lors de la première course de Bristol en début de saison.

Kyle Busch, qui a également dépassé le chouchou du public dans l’avant dernière boucle, a terminé second des Degree V12 300 et compte désormais 221 points d’avance sur son dauphin au championnat, à savoir Carl Edwards, qui a tenu à participer à la course malgré un pied cassé. Le champion 2007 a terminé septième à un tour.

Après son dernier arrêt au tour 125, Earnhardt Jr. a décidé d’économiser son carburant pour aller jusqu’au bout de la course mais n’a pu résister à Kyle Busch et Kevin Harvick en fin de course, qui se sont arrêtés sous drapeau vert respectivement aux tours 181 et 182. Les deux pilotes ont pris quatre pneus e du carburant. Dale Jr. finit malgré tout troisième de ce rendez-vous.

Brad Keselowski termine quatrième devant Jeff Burton et Joey Logano, premier pilote au-delà du tour du leader !

Kevin Harvick : “Kyle Busch était un peu meilleur que nous sur les short runs mais après huit ou dix tours, personne ne pouvait nous atteindre. Nous avons été un peu long lors du dernier arrêt mais heureusement cela ne nous à pas empêché de gagner. C’était très sympa de se battre avec le 18, j’ai pris beaucoup de plaisir lors de cette course. Les fans ont dû apprécier aussi.”

Earnhardt Jr. a tenu à remercier son équipe dont faisait partie Tony Eury Jr., son ancien chef d’équipe en Sprint Cup, qui était présent en tant que consultant.

Dale Earnhardt Jr : “Nous avons économisé assez de carburant mais deux voitures nous ont dépassé peu avant l’arrivée. Mais je pense que nous avions une bonne stratégie et les fans étaient content de nous voir devant.”

Kevin Harvick avait plus de six secondes d’avance lorsque les officiels ont décidé de sortir le drapeau jaune au tour 124 suite à un débris présent dans le virage n°2. A ce moment de la course, seules cinq voitures étaient encore dans le tour du leader après un run de 79 tours sous drapeau vert.

Kyle Busch ressortait des stands en tête. Au restart au tour 129, le pilote Gibbs et Kevin Harvick se battait portières contre portières pendant cinq tours avant que Busch ne prenne l’avantage jusqu’au tour 147. Finalement, Harvick reprendra son bien à 48 tours du but et aura pas moins de sept secondes d’avance sur Busch lors de son dernier arrêt au tour 182.

Praesent vel, sed mattis Curabitur ut ipsum justo porta. leo