Kasey Kahne s’impose à Atlanta

Kasey Kahne a donné le meilleur de lui-même dimanche soir pour remporter l’épreuve des Pep Boys Auto 500 sur l’Atlanta Motor Speedway. Le pilote de la Dodge n°9 s’est imposé devant une foule impressionnante, bien plus que 100000 spectateurs, que nous n’avions pas pas retrouvé sur ce circuit depuis des années.

Dans les 50 derniers tours, Juan Pablo Montoya et Kevin Harvick se sont échangés la tête du peloton et la victoire leur semblait promise. Mais une neutralisation à moins de 20 tours du drapeau à damier a resserré le peloton pour un sprint final.

Kahne, qui était clairement le plus rapide sur les runs courts, a pris la tête de la course lors du restart à 11 tours de l’arrivée et a tout de suite distancé Harvick qui a finalement terminé deuxième devant Montoya. Cette victoire est la deuxième de Kahne cette saison. Pour mémoire, il s’était déjà imposé au volant de Petty Enterprises/Gillette Budweiser Dodge cet été sur l’Infineon Raceway.

David Reutimann, Mark Martin, Denny Hamlin, Brian Vickers, Jeff Gordon, Ryan Newman, Greg Biffle, Tony Stewart, Kyle Busch, David Stremme, Paul Menard et Robby Gordon ont complété le Top-15 de cette épreuve. Dale Earnhardt, Jr., a terminé 17ème.

Cette course avait débuté avec une tension nerveuse assez élevée pour certains pilotes. Avec seulement deux courses avant le début de playoffs de la NASCAR Sprint Cup, le temps est maintenant compté pour les pilotes en dehors du Top-12 au championnat.

Martin, Vickers, Montoya, Kahne, Kenseth et Biffle devaient nécessairement faire un bon résultat pour rester en course pour une place dans le ‘Chase’.

Dès le départ, le poleman Martin Truex Jr., qui n’est plus en lutte pour le Top-12, s’est rapidement offert une avance confortable sur le peloton dans lequel la bagarre battait faisait rage. Derrière Waltrip est allé jusqu’à frotté le mur extérieur pour gagner des place et Montoya n’arrêtait pas de zig-zaguer dans le trafic comme s’il était en retard pour se rendre à son travail.

Après 20 tours, Truex possédait presque deux secondes d’avance sur Kahne. Gordon était troisième devant

Johnson et Kyle Busch. Hamlin, Vickers, Kurt Busch, Martin et Montoya complétait le Top-10. A noter que le pilote colombien s’était élancé depuis la 22ème place sur a grille.

Sam Hornish a déclenché la première neutralisation en partant en tête à queue dans le virage n°4 du 37ème tour. Il n’a touché ni le mur ni une autre voiture et a pu reprendre la course.

Lors du restart sur deux fils au 41ème tour, c’est Kahne qui pointait en tête grâce à l’excellent travail de ses mécaniciens lors du ravitaillement. Truex était deuxième devant Gordon, Johnson, Kyle Busch, Hamlin, Vickers, Martin, Kurt Busch et Montoya.

Truex a rapidement repris la tête du peloton et Gordon a dépassé Kahne. Mais le pilote de la Dodge n°9 a récupéré son bien un tour plus tard.

Hornish a ensuite une nouvelle fois forcé les officiels à neutraliser la course après une crevaison au 61ème tour. Ce drapeau jaune est arrivé au bon moment pour Gordon qui avait glissé à la 22ème place durant ce relais à cause d’une voiture instable.

C’est Kyle Busch qui pointait en tête au moment du restart devant Truex et Johnson.

Après deux nouvelles neutralisations au 105ème tour (Max Papis) et au 131ème (débris), Gordon était de retour aux avant-postes devant Hamlin, Johnson, Kyle Busch, Montoya, Stewart, Logano, Kurt Busch, Martin et Vickers.

A la mi-course, Gordon était toujours en tête devant Hamlin. Harvick était troisième devant Vickers, Earnhardt, Johnson, Martin, Montoya, Kahne et Reutimann.

Johnson et Vickers ont ensuite rencontré des problèmes sur leur voiture. Le triple champion en titre a perdu trois tours dans les stands et a finalement coupé la ligne en 36ème position. En lutte pour une place en playoffs, Vickers n’a perdu qu’un tour dans les stands et a ensuite effectué une belle remontée pour terminer septième.

Kurt Busch s’est crashé et à été classé 38ème. Carl Edwards a perdu 23 tours dans les stands en raison d’un problème de refroidissement dans sa voiture et a terminé 37ème.

Kyle Busch a connu des hauts et des bas toute la nuit et a finalement terminé 13ème. Il est maintenant 14ème du classement général à 37 du 12ème et n’aura donc pas le droit à l’erreur à Richmond s’il veut se qualifier pour les playoffs.

Grâce à sa victoire Kahne a gagné cinq places au classement général où il pointe maintenant en sixième position.

Vidéo des derniers tours de la course:

Nullam in dolor. Curabitur non nec id justo nunc neque.