Kyle Busch rate sa qualification pour le ‘Chase’

Kyle Busch, le pilote de la Toyota n°18 a terminé cinquième de la dernière course de la saison régulière de NASCAR Sprint Cup samedi soir sur le Richmond International Raceway. Mais en raison de résultats bien trop irréguliers depuis le début de l’année, le petit prodige de la NASCAR n’a pas réussi à se qualifier pour les playoffs. Son rival pour une place dans le ‘Chase’, Brian Vickers a terminé septième de la course, un résultat suffisant pour conserver huit points de plus que Busch et décrocher la 12ème et dernière place qualificative pour les playoffs.

Kyle Busch:
“Nous avons perdu beaucoup de points tout au long de l’année. C’est vraiment une grosse déception pour toute l’équipe. Nous n’avons pas été très régulier cette saison et cela nous coute cher maintenant. Nous pouvons toujours nous focaliser sur la fin de l’année et essayer de remporter le plus de course possible pour terminer en beauté et essayer de préparer la saison prochaine.”

Mais le pilote de la Joe Gibbs Racing n’a pas à rougir de sa course. Il a lutté jusqu’au dernier tour et roulé quasiment durant toute la course dans le Top-10. Ses arrêts dans les stands ont également été à la hauteur puisqu’il a systématiquement gagné des places lors des ravitaillements grâce au beau travail de ses mécaniciens.

“L’équipe de mécanos a fait un boulot phénoménal. Ils nous ont laissé dans le coup jusqu’au bout. J’ai perdu des places sur la piste, mais à chaque fois, j’en regagnais grâce aux pitstops.”

A 20 tours de l’arrivée, Busch était septième et Vickers quatrième soit une différence de 31 points. La course a alors été neutralisé et Busch a eu une dernière chance pour aller chercher sa qualification. Grâce à un excellent pitstop, Busch est ressorti devant Vickers et tout était encore possible au moment du restart avec les deux pilotes respectivement sixième et septième.

Si Busch a fait ce qu’il fallait en gagnant encore une place au passage du drapeau à damier, Vickers à , de son côté, réussi à résister aux retours de Sam Hornish Jr. et Kevin Harvick pour conserver sa place et suffisamment de points.

Sed ante. in elit. id leo. pulvinar justo suscipit mattis porta.