Des pilotes sur la bonne pente

Quand l’édition 2009 des playoffs de la NASCAR va débuter dimanche au New Hampshire, plusieurs pilotes vont être la cible des observateurs pour d’autres raisons que leur classement, mais plutôt en raison de leur bonne forme du moment.

Denny Hamlin est le dernier vainqueur en date après s’être imposé pour la première fois de sa carrière chez lui à Richmond. Cette victoire – une des deux de 2009 – a également boosté Hamlin au classement général où il pointe maintenant en quatrième position derrière Mark Martin, Tony Stewart et Jimmie Johnson. Hamlin s’est également montré très à l’aise sur les 10 dernières courses de la saison régulière s’imposant à deux reprises et marquant 1482 points – record du peloton.

Brian Vickers est lui aussi sur une belle série. Actuellement huitième du classement général, le pilote de la Toyota n°83 a de quoi être optimiste après s’être qualifié pour la première fois de sa carrière pour les playoffs samedi dernier à Richmond. Vickers est celui qui a marqué le plus de points lors des huit dernières courses de la saison régulière avec une sept Top-10 et une victoire.

Juan Pablo Montoya participera lui aussi à ses premiers playoffs, ce qui pourrait bien le motiver encore plus. Maintenant dans sa troisième saison en NASCAR Sprint Cup, l’ancienne star de la Formule Un est 11ème du classement général avec cinq Top-10 à son actif durant les 10 dernières courses de la saison. Mais bien le pilote colombien ne se soit toujours pas imposé en 2009, ses 12 Top-10 depuis le début de la saison battent déjà ses six décrochés en 2007. A noter que la course de dimanche marquera son 100ème départ dans la série.

Jimmie Johnson ne peut bien sûr pas être ignoré. Le triple champion en titre de la NASCAR est actuellement troisième du classement général avec trois victoires à son actif en 2009. Il a terminé dans le Top-5 des sept dernières saisons de NASCAR Sprint Cup et reste le seul pilote à s’être qualifié pour toutes les éditions du Chase. Aucun autre pilote n’a autant gagné de course que Johnson durant les playoffs. Le pilote de la Chevrolet n°48 totalise 14 victoires, un Rating de 110.3, 1252 tours menés et 738 meilleurs tours.

Jimmie Johnson :
« Nous avons montré que nous étions très rapides et si nous pouvons limiter les erreurs, les choses devraient bien se passer. »

suscipit mattis lectus ut accumsan mi, mattis leo