Homestead : acte final du championnat 2009

Le décor est planté pour ce qui sera “le vainqueur prend la banque et la gloire ” en Floride. Le mois dernier lorsque l’IndyCar terminait la phase de courses routières, Scott Dixon indiquait que le titre pilote se jouerait lors de la finale, à Homestead.

C’est ce que nous attendons de l’IndyCar. Cela se passera au dernier virage du dernier tour.

Pour la quatrième année consécutive, nous aurons droit à une course d’anthologie sur l’ovale d’un mile et demi. Le champion en titre avec 570 points, arrive en tête du championnat avec cinq points d’avance sur son coéquipier, Dario Franchitti. Ryan Briscoe, malheureux à Motegi est troisième du championnat avec huit unités de retard. Ces trois hommes pour être sûr de devenir le champion 2009, doivent se devancer, ce qui passera très certainement au vue de leurs résultats cette saison, par la victoire. C’est pourquoi Franchitti ironise en déclarant :

Je crois que nous n’avons pas besoin de ‘Chase’ (ndlr : en rapport avec le mode d’attribution du titre en NASCAR Sprint Cup).

A ce sujet, les deux pilotes du Chip Ganassi Racing connaissent parfaitement l’enjeu de la prochaine course. Déjà en bagarre pour le titre en 2007, l’Ecossais s’était imposé après que Dixon ne soit tombé en panne d’essence dans le dernier tour sur le Chicagoland Speedway. Du côté de Briscoe, lui aussi peut prétendre au titre en engrangeant les points trois bonus que comporte un week-end : un pour la Pole, deux pour le plus grand nombre de tours menés.

Voici les possibilités pour les trois protagonistes dans le cas où ceux-ci s’affrontent directement pour la victoire :

  • Si Briscoe décroche la Pole Position et gagne la course, il gagne le championnat.
  • Si Briscoe remporte la course et mène le plus grand nombre de tours, il gagne le championnat.
  • Si Briscoe gagne la course, réalise la Pole Position et mène le plus grand nombre de tours, il devient champion.
  • Si Briscoe remporte la course sans engranger de points bonus, Dixon peut être champion s’il termine deuxième avec le plus grand nombre de tours en tête.
  • Dixon sera champion en cas d’égalité avec Briscoe au nombre de victoires dans la saison (5-3 après Motegi).
  • Si Franchitti gagne la course, il devient champion.

Huit points entre le premier et le troisième du classement représente la deuxième plus petite marge avec une course restante depuis 2003.

Ce sera un sacré spectacle à Homestead”, prévoit Franchitti, champion en 2007 pour le compte d’Andretti-Green Racing.

Dans le passé des trois premiers, Dixon possède l’avantage puisqu’il compte deux victoires : en 2008 depuis la Pole et en 2003 après s’être élancé 12ème. Remarquons que c’est durant ces deux même saison qu’il est devenu champion.

Son coéquipier Franchitti a pour meilleur résultat une quatrième place en 2006 et deux septième place en cinq départs à Miami.

Enfin Briscoe s’élançait troisième en 2008, pour sa première course chez Penske, mais fut impliqué dans un accident au 127ème tour qui l’a classé 19ème. En 2005 chez Ganassi, l’Austalien termina 22ème. Pour lui l’objectif est d’effacer de la plus belle façon qui soit sa bourde de Motegi, et cela passe évidemment par la victoire.”La bonne chose est que nous ne sommes qu’à huit points de Dixon. Je me sens confiant avant d’aborder Homestead. On a été fort sur tous les ovales de 1,5 mile depuis le début de la saison et celle là sera une course difficile.

id ut Donec justo quis, elit. vel, luctus