Clint Bowyer ramène la n°29 sur la Victory Lane

Clint Bowyer était en mission samedi – redonner une deuxième jeunesse à la Chevrolet n°29 engagée par la Richard Childress Racing en NASCAR Nationwide Series. Mission Accomplie. Après avoir dépassé le poleman Kyle Busch dans le 118ème tour sur le Dover International Speedway, Bowyer a mené les 83 dernières boucles des Dover 200 pour finalement battre Mike Bliss avec 1.319 secondes d’avance et décrocher sa deuxième victoire de la saison et se huitième en carrière.

Alors que tout le monde attendait de la pluie pendant la course, celle-ci n’est arrivée sur le circuit qu’après le drapeau à damier. Busch, qui a coupé la ligne en quatrième position et a ainsi encore augmenté son avance au championnat sur son rival Carl Edwards (5ème) n’a pour une fois pas été celui qui a créé la controverse. Cette distinction est revenue au troisième de la course Brad Keselowski à l’origine de l’accident de Denny Hamlin au 190ème tour. Après la course, Hamlin est venu à la rencontre de Keselowski dans les stands et les deux hommes ont du être séparés par leurs mécaniciens avant que les choses ne tournent mal.

Le propriétaire Richard Childress avait demandé à Bowyer de remplacer Stephen Leicht au volant de la n°29 pour trois courses à partir de Dover afin d’assurer quelques résultats. Bowyer, qui avait remporté le titre de cette série en 2008, partage en effet le volant de cette voiture avec Leicht et Jeff Burton cette saison.

Clint Bowyer:
“Stephen est un super pilote. Il fait du très bon boulot pour nous cette année. Mais les temps sont durs. Nous ne sommes pas là où nous voudrions être avec cette voiture. Nous devons rendre cette voiture plus rapide et Dover est un de mes meilleurs circuits. C’était donc une bonne opportunité pour moi de prendre le volant pour cette épreuve. Je n’aime pas cette situation et Stephen aura bien sûr sa chance. Nous devons faire en sorte que les choses aillent mieux pour lui et il peut encore développer son talent tout en se faisant de l’expérience en piste.”

Le crew chief de Bowyer, Doug Randolph, a expliqué après la course que l’équipe avait dû faire des ajustements pour corriger un fort sous-virage lors du premier cycle de ravitaillements sous drapeau vert et qu’à partir de cet instant, Bowyer avait une voiture pour gagner.

L’incident en Keselowski et Hamlin sur la piste a déclenché le quatrième et dernier drapeau jaune de la course. Keselowski tentait de prendre l’avantage sur Hamlin à l’intérieur quand les deux voitures se sont touchées.

Denny Hamlin, très mécontent après avoir ramené sa Toyota endommagé à son garage:
“Oh la n°88 (Keselowski), Il a vraiment merdé ! Il nous a simplement percuté.”

Lors d’une entrevue après la course Keselowski s’est défendu:
“Il nous a coupé la route. C’est ce qu’il fait toujours en piste !”

Après avoir entendu la remarque, Hamlin lui a alors demandé:
“Tu as dit que je t’ai coupé la route ?”

Keselowski:
“Tu le fais toujours !”

C’est alors que les deux pilotes ont commencé à s’insulter jusqu’à ce que Tony Eury Jr., qui travaille pour le compte de la JR Motorsports, intervienne pour mettre fin à la querelle.

La vidéo de l’accident:

luctus id leo at ut dictum efficitur. libero facilisis velit, eget mattis