Jimmie Johnson intouchable à Dover

Le poleman Jimmie Johnson a largement dominé les AAA 400 sur le Dover International Speedway, deuxième épreuves de l’édition 2009 des playoffs de la NASCAR, mais Mark Martin n’a rien lâché et a relevé le challenge. En remportant sa cinquième victoire à Dover et la deuxième sur ce circuit cette année, Johnson a une nouvelle fois confirmé que l’équipe de la Chevrolet n°48 était plus que jamais en course pour décrocher un quatrième titre consécutif en NASCAR Sprint Cup.

C’est cependant bien Martin qui conserve la tête du classement général grâce à une solide deuxième place derrière Johnson qui a mené 271 tours en route vers sa quatrième victoire de la saison et sa 44ème en carrière. Au championnat, Martin devance son coéquipier de la Hendrick Motorsports de 10 points alors qu’il reste encore huit courses dans le ‘Chase’. Matt Kenseth a terminé troisième, son meilleur résultat depuis sa victoire à Fontana en début de saison. Juan Pablo Montoya a terminé quatrième, décrochant ainsi son deuxième Top-5 de suite dans le ‘Chase’. Kurt Busch a coupé la ligne en cinquième position, conservant ainsi toutes ses chances pour tenter de remporter un deuxième titre de champion.

Jeff Gordon, AJ Allmendinger, Kasey Kahne, Tony Stewart et Ryan Newman ont complété le Top-5. Greg Biffle (13ème), Brian Vickers (18ème) et Denny Hamlin (22ème) ont été les grands perdants de cette course sur le ‘Monster Mile’.

Johnson a tenu à féliciter son crew chief Chad Knaus, à l’origine des ajustements effectués après la dernière séance d’essais de samedi et qui ont amélioré les performances de la voiture. “Chad a vraiment fait des bons choix la nuit dernière pour rendre la voiture plus confortable à conduire. C’est vraiment ce dont j’avais besoin aujourd’hui. La voiture avait un énorme potentiel, mais j’avais besoin d’être plus à l’aise à son volant. C’est ce qu’il a fait. J’ai pu mener un grand nombre de tours, mais à cause de la stratégie nous nous sommes retrouvés à plusieurs reprises dans le trafic. J’ai dû remonter le peloton, mais cela n’a pas posé de problème. Tout s’est bien passé.”

Martin s’est lui plaint d’une voiture difficile à conduire lors des restarts. Sur la piste, il a en effet systématiquement perdu des places au moment des drapeaux verts avant de les regagner petit à petit pendant les runs. ” Nous avions une très bonne voiture sur les longs runs, mais j’avais du mal à la tenir sur les restarts. Je pense que cette deuxième place est un excellent résultat. Nous étions un peu justes et cela c’est vu sur les restarts, mais je voulais vraiment faire un résultat. Ce résultat est parfait pour nous et je suis très fier de notre course.”

A l’arrivée, Johnson a devancé Martin de 1.970 secondes sur la ligne. La course a été arrêtée pendant plus de 20 minutes après le spectaculaire accident du rookie Joey Logano. En raison du mauvais temps de ce week-end à Dover, la NASCAR avait prévu une neutralisation au 25ème tour. Lors du restart au tour 31, avant même que le peloton n’ait eu le temps de faire une boucle complète une violente collision dans le virage n°3 a envoyé la voiture de Logano en tonneaux sur le banking de 24 degrés. L’accident a commencé quand Bobby Labonte est passé à l’intérieur et qu’il a touché la voiture de Logano suite à un gros ralentissement des voitures de devant. La voiture de Logano a été déséquilibrée et le jeune pilote a été percuté par Tony Stewart. La réaction en chaîne qui a suivi a envoyé la Toyota n°20 en tonneaux quand Reed Sorenson est venu la percuter par le côté. Malgré des images impressionnantes, Logano n’a pas été blessé tout comme les autres pilotes impliqués dans cet incident Sorenson, Martin Truex Jr. et Robby Gordon.

Joey Logano:
“Oui ça va bien. Mais j’ai vraiment eu très peur. Je ne suis pas sûr de vouloir revoir les images. J’ai commencé à partir en tonneaux et je me suis dit…”S’il vous plait, faite que cela s’arrête” Mais la voiture continuait à tourner encore et encore.”

A noter qu’avec ce nouveau Top-5, Montoya a gagné une place au championnat où il pointe désormais en troisième position à 65 points de Martin et 10 de plus que Busch. Stewart, cinquième du classement général compte 106 points de retard alors qu’Hamlin, qui a perdu trois places en compte maintenant 108. Avec cette cinquième victoire à Dover, Johnson a égalé le record de David Pearson pour le troisième plus grand nombre de victoire sur ce circuit. Richard Petty et Bobby Allison sont toujours leaders de ce classement avec sept victoires chacun sur le “Monster Mile”.

Vidéo du crash de Joey Logano:

Vidéo des derniers tours de la course:

commodo id diam libero commodo efficitur. leo. dolor ut accumsan fringilla Aliquam