Firestone Indy 300 : présentation

Après trois semaines d’interruption, le paddock de l’IndyCar reprend du service et se rend du côté de la Floride pour disputer la dernière course de la saison à Homestead-Miami.

Ouvert en 1995, l’Homestead-Miami Speedway fut inauguré en 1996 en accueillant le CART. Long de 1,5 mile, le tracé a connu de nombreux bouleversements concernant le dessin de la piste. Initialement dotée de quatre virages à l’instar d’Indianapolis, la piste fut ensuite transformée pour relier les virages 1 et 2, ainsi que les 3 et 4. Inchangé jusqu’en 2003, ce fut au tour du banking de subir un important changement. Alors que la piste était plate, Homestead a cédé à la mode du banking progressif depuis 2005. Les virages sont désormais inclinés entre 18 et 20 degrés.

Du côté des pilotes à surveiller il faudra bien évidemment compter sur Scott Dixon. Vainqueur à Motegi, le champion en titre arrive en tant que leader du championnat et dernier vainqueur en date. A noter qu’il s’était également imposé en 2003 après s’être élancé de la 13ème position. Enfin dernier détail intéressant, c’est durant ces deux années que Dixon a remporté ses deux championnats.

Son coéquipier pointe lui en deuxième position à cinq points. Dario Franchitti reste sur une très solide deuxième place à Motegi. Pour l’Ecossais ses statistiques plaident moins en sa faveur. Son meilleur résultat est une quatrième place en 2006 et deux septième position en cinq départs.

Ryan Briscoe est le dernier homme en lice pour le titre. Grandissime favori jusqu’à sa bourde de Motegi à la sortie des stands, le pilote Penske a perdu deux positions. Il aborde la dernière course en troisième position et compte huit unités de moins que Dixon. Mais l’écurie Chip Ganassi Racing s’est montrée dominatrice depuis cinq ans, Ryan Briscoe devra faire oublier sa malheureuse prestation de 2008. Parti depuis la deuxième ligne, Briscoe a été pris dans un accrochage au 126ème tour causant son abandon.

Ce sont donc trois pilotes qui se battront pour devenir le champion 2009 d’IndyCar. Pour le duo Ganassi, la victoire leur assurera la couronne tandis que Briscoe devra s’imposer en engrangeant les points bonus du plus grand nombre de tours en tête.

Mais la lutte pour le titre pourrait être perturbée par les outsiders. En effet Danica Patrick sera une sérieuse prétendante pour le compte de l’écurie Andretti-Green Racing. Avec un renouvellement de contrat pour trois saisons supplémentaires, elle aura à coeur de prouver qu’elle a fait le bon choix en s’imposant pour la finale du championnat.

Une autre icône de l’IndyCar devra faire honneur à son histoire. Si Newman/Haas/Lanigan Racing effectue une meilleure saison qu’en 2008, la mythique écurie doit encore s’imposer pour éviter de briser sa longue série de 25 années victorieuses. Graham Rahal sait quel sera son objectif avant de partir en vacances…

La course : Firestone Indy 300

La date et l’heure : samedi 10 octobre à 17H heure locale, soit 22H heure française.

Le circuit : Homestead-Miami Speedway

La distance : 200 tours soit 300 miles

Poleman 2008 : Scott Dixon

Vainqueur 2008 : Scott Dixon

elementum Aenean justo tempus Lorem Sed libero. ut ut Nullam diam ut