Pepsi 500 : faits marquants

Jimmie Johnson a remporté les Pepsi 500, sa quarante-cinquième victoire en 285 départs en NASCAR Sprint Cup Series.

Il s’agit du cinquième succès du triple champion en cette année 2009. C’est également son dix-neuvième top-10 cette saison.

Cette victoire est la quatrième de Johnson en quatorze participations sur l’Auto Club Speedway. C’est aussi son dixième top-10 sur cette piste. Il est devenu le premier pilote à décrocher quatre victoires sur cet ovale de deux miles. Il est aussi le seul pilote à avoir signé trois succès consécutif lors des Pepsi 500.

Lors des six dernières courses disputées à Fontana, Johnson a mené à chaque fois pour un total de 619 tours.

Deuxième, Jeff Gordon a décroché son dixième top-10 en dix-neuf participations à Fontana. C’est également sa vingt-et-unième arrivée parmi les dix premiers cette saison.

En 2009, le quadruple champion de la NASCAR Sprint Cup Series compte sept arrivées à la deuxième place, soit plus que n’importe quel autre pilote. Sur ses sept deuxièmes places, six sont arrivées sur des ovales d’un mile et demi ou de deux miles.

Cette année Gordon a toujours terminé à la seconde place sur les deux ovales de deux miles que comporte le calendrier, Michigan et Californie.

Juan Pablo Montoya, troisième, a décroché son premier top-10 en six courses sur l’Auto Club Speedway.

Septième de la course, David Ragan a décroché son premier top-10 depuis l’épreuve des Daytona 500 cette année. Soit un intervalle de vingt-huit courses consécutives sans la moindre arrivée dans le top-10. Il s’agit de sa plus grande série de courses sans top-10 en carrière.

En abandonnant ce week-end, Dale Earnhardt Jr. a enregistré son cinquième retrait de l’année, ce qui fait de lui le pilote du top-25 ayant vu le moins de fois le drapeau à damier cette saison. Seul Bobby Labonte avec six abandons fait pire que le pilote de la Hendrick Motorsports parmi les pilotes ayant pris le départ de toutes les courses cette année.

Joey Logano a été le meilleur rookie de la course en quatorzième position.

Grâce à sa victoire, Jimmie Johnson prend la tête du classement général avec douze points d’avance sur son équipier Mark Martin.

eget sed venenatis, libero felis dictum libero. velit, consectetur justo elit. massa