Mais où est donc passé Jeff Burton?

D’ordinaire, Jeff Burton est un pilote plutôt discret. A défaut de faire le show en piste, le pilote de la Chevrolet n°31 sait faire sa course tranquillement pour terminer dans le top-10.

Mais cette année, rien ne se passe comme prévu. Tous les pilotes RCR ont coulé à un moment ou à un autre cette année. Kevin Harvick dès le début de saison, Clint Bowyer après Martinsville alors que Jeff Burton a attendu Darlington pour commencer sa descente aux enfers. Après la onzième course de la saison, le vétéran de la RCR pointait en sixième place du classement général avec une très belle série de neuf top-15 consécutifs.

Seulement voilà, depuis cette course, Burton vit un véritable calvaire. Son seul fait d’arme est un top-10 lors de la première course de Pocono après deux courses hors du top-15. Seize rendez-vous, zéro top-10, zéro top-15, et cinq malheureux points de bonus obtenus à Daytona. Cette série est tout simplement indigne d’un pilote dont l’objectif était le titre en début d’année.

Si les autres pilotes de la RCR commencent à regagner les devants du peloton, cela ne semble pas être le cas pour Burton, complètement absent et transparent lors des différentes courses. A tel point que l’on est presque surpris de voir son nom sur les résultats de la course…

Richard Childress a déjà réfléchit au problème et pourrait remplacer son crew chief Scott Miller par Todd Berrier, actuellement avec Casey Mears dont le team devrait fermer en fin d’année. Un changement rapide serait une bonne idée, histoire que Burton reprenne un peu ses esprits avant le début de la saison 2010.

massa vulputate, eleifend id lectus diam mattis odio Donec felis quis