Kyle Busch tenté par la Formule Un et USGPE

La toute nouvelle écurie américaine de Formule Un n’avait pas fait parler d’elle depuis un moment. Des rumeurs faisaient même état d’un gros retard dans le recrutement du personnel et du développement de la monoplace. Mais Peter Windsor et Ken Anderson ont tenu à rétablir la vérité. Tout se passe suivant le plan établi.

En revanche du côté des pilote le flou reste de mise à la fois pour 2010 et pour les saisons suivantes. Mais cette semaine, Kyle Busch, actuel 14ème du championnat Sprint Cup a déclaré être prêt à traverser l’Atlantique pour faire ses premiers pas dans le Continental Circus. Et l’intérêt semble réciproque puisque Windsor suit de manière journalière l’évolution de Kyle Busch en NASCAR.

USGPE est prête à l’accueillir pour la saison 2011 pour disputer l’intégralité de la saison. Quant aux incertitudes concernant son adaptation à la monoplace, Peter Windsor est catégorique : “Je l’ai souvent observé et j’ai un énorme respect pour lui. Je connais des gens qui le connaissent très bien. Je suis convaincu, que Kyle peut gagner un championnat du monde de Formule Un. Je pense qu’il a le talent, la bonne approche. J’adorerais le voir dans une Formule Un.

Malheureusement les expériences passées des Américains en Formule Un tendent à prouver le contraire. Hormis Mario Andretti, champion du Monde 1978 sur Lotus et Dan Gurney, vainqueur dans les années 60′, aucun américain ne s’est imposé sur le vieux continent. Le renouveau aurait dû arriver grâce à Michael Andretti. Longuement observé en 1991 et 1992 par McLaren qui était impressionnée par son agressivité en piste, c’est finalement en 1993 que le fils de Mario fit ses grands débuts. Mais trop souvent en proie à des problèmes mécaniques et par manque d’implication, Michael n’a pas su s’adapter au monde terrible de la F1. Alors Kyle Busch saura-t-il gérer la transition pour devenir un Nigel Mansell américain ?

Mais si Busch est tenté par cette nouvelle aventure, pourrait-il quitter Joe Gibbs du jour au lendemain ? Son contrat actuel arrive à échéance fin 2010. Ainsi il serait libre de s’engager avec une autre écurie ou dans un autre championnat. Si jamais le transfert se réalise, Busch pourrait être le premier Américain à intégrer l’écurie 100% américaine. En effet, Windsor et Anderson ont confié la difficulté de trouver des pilotes US dès 2010 et il est fort probable de voir les deux voitures pilotées par des “étrangers”.

pulvinar sit venenatis, id mattis luctus commodo neque.