Aric Almirola envoie Kyle Busch sur la victory lane !

En 298 départs en NASCAR Camping World Truck Series, James “Billy” Ballew (propriétaire des trucks n°15 et 51) n’avait jamais connu les joies d’un doublé. Mais pour ce 300ème départ dans la série, ce petit affront a été lavé.

Grâce à un bump drafting de toute beauté dans le dernier tour, les deux coéquipiers ont réussi à dépasser le leader Todd Bodine dans le tri-ovale pour finalement s’assurer le doublé. Kyle Busch s’impose donc pour la première fois à Talladega en Truck Series.

L’arrivée s’est déroulée sous régime de green-white-checkered après un big one dans la ligne droite arrière au tour 92 impliquant Chad McCumbee, Ricky Carmichael, Mike Skinner, Max Papis, James Buescher, Johnny Sauter, Rick Crawford, Brian Scott, Timothy Peters, J.R. Fitzpatrick et Ron Hornaday, le leader du championnat. La NASCAR a donc dû rajouter quatre tours supplémentaires pour que la course aille à son terme.

Malgré son crash, Hornaday a tout de même terminé 17ème et conserve donc encore 202 points d’avance sur son dauphin Matt Crafton, dixième à l’arrivée.

Kyle Busch : “Je dois beaucoup à Aric Almirola aujourd’hui. Du dernier arrêt jusqu’à la fin, il a toujours été avec moi. Il a fait du beau travail et mérite bien le quart de ma paye d’aujourd’hui.”

La dernière remarque n’est pas à prendre en compte vu que Busch pilote gratuitement pour Billy Ballew… Almirola était néanmoins assez content d’être second, mais un peu déçu de ne pas être le premier sur l’équation finale.

Aric Almirola : Je suis fier pour Billy Ballew et tous les mecs de cette équipe. Pour son 300ème départ, il s’est offert plus qu’une victoire avec ce doublé. Pendant la course, il était juste question de faire une course d’équipe, peu importe qui était devant. Nous étions très rapides. Mais je suis un peu déçu tout de même. J’avais dit à Billy que nous ferions le doublé mais j’espérais être devant…”

Pour Todd Bodine, Kyle Busch a eu de la chance d’avoir Aric Almirola avec lui.

Todd Bodine : “Kyle avait de la chance d’avoir un équipier avec lui car c’est ce que vous devez avoir sur une course à plaques de restriction.”

Todd Bodine termine donc à la troisième place devant les équipiers Terry Cook et David Starr pour un quintuplé Toyota ! Le constructeurs japonais s’offre donc un quatrième titre constructeurs consécutif. Mario Gosselin, Stacy Compton, Dennis Setzer, Justin Hobgood et Crafton complètent le top-10.

Le poleman Colin Braun a terminé douzième devant Chrissy Wallace et Johnny Sauter, meilleur rookie de ce rendez-vous.

Lors du restart final, Kyle Busch pointait en tête devant Aric Almirola, David Starr, Todd Bodine, Matt Crafton et Colin Braun. A l’initiative du double tenant du titre, une seconde ligne se créait dans la ligne droite arrière avec l’aide de Crafton et du pilote Roush. Aric Almirola essayait bien de bloquer tous ces pilotes mais ne pouvait les empêcher de passer devant.

A la sortie du virage 4, Bodine s’emparait de la tête, repassait sur la ligne intérieure puis menait sous le drapeau blanc. Malgré une tentative de Crafton bien poussé par Colin Braun à la sortie de la ligne droite arrière, le victoire allait se jouer entre Bodine et les deux équipiers de chez Billy Ballew.

Almirola décidait de faire son bump drafting dès la sortie du virage 4 afin de créer un peut espace entre les trois premiers et le reste du peloton. A l’entame du tri-ovale, Kyle Busch se décalait avec son équipier pour dépasser Bodine à l’extérieur, qui n’essaya même pas de les bloquer, pour offrir à leur propriétaire la victoire lors des Mountain Dew 250 et son premier doublé en Truck Series.

La vidéo du big one :

tempus risus. Nullam risus ut tristique