Firestone poursuit en IndyCar

Bridgestone Corp. a annoncé son intention d’arrêter ses activités en Formule Un à l’issue de la saison 2010. Présent depuis 1997 dans le Continental Circus, le manufacturier japonais était le fournisseur unique d’enveloppes depuis 2007.

Mais si Bridgestone quitte la catégorie Reine des monoplaces européennes, son implication reste totale en IndyCar via sa filiale Firestone.

Fournisseur unique de l’IndyCar Series depuis le retrait de GoodYear à la fin de la saison 1999, Firestone est un partenaire fidèle de l’IndyCar et communique fièrement sur ses victoires à Indianapolis et sur la technologie qui en a découlé. A noter que Firestone a également mis à mal la domination qu’exerçait GoodYear dans le championnat CART. De plus en plus mis sur la touche par les écuries au profit de leur concurrent, GoodYear s’est retiré fin 98. La faute à des pneumatiques plus longs à monter en température et moins homogènes sur la durée d’un relai.

Pour rappel, la manufacturier américain a fait ses grands débuts en compétition en 1909 lorsque Harvey Firestone équipa la voiture de Barney Oldfield lors des Indianapolis 300. Deux ans plus tard Ray Harroun remporta la première édition des 500 Miles d’Indianapolis à bord de sa Marmon équipée de gommes Firestone.

elit. at dapibus facilisis Donec quis ut venenatis Aenean dolor. ut