Jimmie Johnson termine devant au Texas

Plutôt discret lors des deux premières séances d’essais et pendant les qualifications, Jimmie Johnson a confirmé qu’il voulait enfoncer le clou ce week-end sur le Texas Motor Speedway. Le triple champion en titre a signé le meilleur temps de la séance en 28,929 secondes soit 186,670 mph. Il devance de soixante-trois millièmes sont dauphin la saison passée, Carl Edwards.

Denny Hamlin a pris la troisième place devant un autre pilote de la Roush Fenway Racing en la personne de Greg Biffle. Bill Elliott est un surprenant cinquième et devance David Ragan, Robby Gordon, Dale Earnhardt Jr., David Reutimann et Martin Truex Jr..

A.J. Allmendinger fait également partie des bonnes surprises de la séance avec un prometteur onzième chrono. Kurt Busch est douzième devant le dernier vainqueur en date, Jamie McMurray. Juan Pablo Montoya, quatorzième devance Jeff Gordon et Ryan Newman. Tony Stewart est vingtième.

Mark Martin n’a signé que le vingt-neuvième chrono alors que Brian Vickers continue d’enchaîner les week-ends difficiles avec le trente-quatrième chrono. Maigre consolation pour le douzième du classement général, il n’est pas le dernier des chasers, puisque Kasey Kahne fait pire que lui en trente-septième position.

Lors de cette séance c’est Scott Speed qui a été le meilleur rookie en vingt-cinquième position. Suite à sa casse moteur lors de la séance précédente, John Andretti a dû le remplacer et n’a pu effectuer le moindre tour chronométré, tout comme Mike Skinner qui a rencontré quelques soucis mécaniques.

Kevin Harvick est allé brosser le mur extérieur dans le virage n°2 mais les dégâts semblent réparables sans qu’il n’ait à utiliser son mulet pour l’épreuve.

ante. vulputate, ipsum et, ut id