Dickies 500 : faits marquants

Kurt Busch a remporté les Dickies 500, il s’agit de sa vingtième victoire en 326 départs en NASCAR Sprint Cup Series.

C’est la seconde victoire de Kurt Busch cette année après celle obtenue à Atlanta en mars dernier. En 2009, il compte dix-neuf top-10.

En quatorze courses disputées sur le Texas Motor Speedway, Kurt Busch compte désormais une victoire et neuf top-10.

Deuxième, Denny Hamlin a décroché six top-10 en neuf départs sur l’ovale de Fort Worth. C’est aussi sa dix-huitième arrivée parmi les dix premiers cette année.

Matt Kenseth, troisième, a décroché son dixième top-10 en quinze épreuves courues au Texas.

Scott Speed a été le meilleur rookie de l’épreuve en dix-huitième position.

Seulement six pilotes ont terminé dans le tour du leader, ce qui est le plus petit nombre depuis l’instauration du chronomètre électronique en 1993.

En terminant trente-huitième de l’épreuve, Jimmie Johnson a enregistré son plus mauvais résultat dans une course du Chase depuis son abandon à Talladega en 2006, soit trente-six courses. Durant cet intervalle, Johnson avait connu pour plus mauvais résultat une quinzième place à deux reprises.

Jimmie Johnson conserve la tête du classement général avec soixante-treize points d’avance sur Mark Martin.

Praesent vulputate, libero Donec elit. Nullam luctus Donec dolor felis ante.