Kevin Harvick vainqueur, Ron Hornaday titré

Kevin Harvick a parfaitement résisté à Kyle Busch pour s’imposer lors des Lucas Oil 150 sur le Phoenix International Raceway, mais le plus grand vainqueur de cet avant-dernier rendez-vous de la saison est sans conteste Ron Hornaday Jr qui a saisi l’occasion pour remporter son quatrième titre en NASCAR Camping World Truck Series, ce qui est d’ailleurs un nouveau record.

Pourtant, toute la soirée n’a pas été rose pour les deux compères de la Kevin Harvick Incorporated. Dès le tour n°8, le futur vainqueur Kevin Harvick, qui avait signé au passage le second temps sur la grille de départ derrière le rookie Johnny Sauter, partait en tête à queue dans le virage n°4, forçant ainsi les officiels à sortir le premier drapeau jaune de la soirée.

Plus tard dans la course, c’est Ron Hornaday Jr. qui essuiera une pénalité, ce qui ne l’empêchera pas de devenir le pilote le plus âgé titré dans une série majeure de la NASCAR. Seul Matt Crafton pouvait encore empêcher Hornaday d’être champion, mais sa huitième place finale n’était pas suffisante pour piquer le titre au champion 2007.

Le second du classement général tentera donc à Homestead-Miami de garder sa place de vice champion, ce qui ne sera pas très compliqué puisqu’il aura juste à prendre le départ de la course.

L’arrivée des Lucas Oil 150 s’est déroulée sous régime de green-white-checkered après le crash du rookie James Buescher lors du 147ème tour. Les officiels de la NASCAR ont dû rajouter un tour pour que la course puisse aller à son terme, ce qui ne s’est finalement pas fait puisque Tayler Malsam a fini dans le décors lors du tour n°151. La course s’est donc terminée sous drapeau jaune.

Sur la ligne d’arrivée, Kevin Harvick a devancé les deux coéquipiers Kyle Busch et Aric Almirola alors que son pilote et champion Ron Hornaday s’est classé quatrième. Johnny Sauter, poleman de ce rendez-vous, a terminé cinquième et meilleur rookie. Le top-10 est complété par Mike Skinner, Mike Bliss (venu remplacer Terry Cook dans le truck n°25), Matt Crafton, David Starr et Stacy Campton.

Kevin Harvick : “Voir Ron Hornaday décrocher le titre ce soir et moi m’imposer, je crois qu’il n’y avait pas de meilleur scénario possible pour moi et notre équipe ce soir.. Il faut rappeler que Ron Hornaday avait aidé Kevin Harvick lorsque celui-ci était arrivé dans les divisions hautes de la NASCAR, les deux pilotes sont donc très proches.

“Le début de la course a été difficile puisque je suis parti en tête à queue, ce qui ne m’a pas empêché de remonter tout le peloton pour m’imposer. En fin de course, j’étais un poil sous-vireur et nous avons donc ajusté lors du dernier arrêt. Nous étions vraiment très forts en fin d’épreuve.”

Hier soir, Ron Hornaday est donc devenu le seul recordman du nombre de titres en Truck Series, puisque ce record était jusque là co-détenu avec son ancien équipier Jack Sprague (trois titres chacun).

Ron Hornaday : “Je ne suis pas encore au bout. Tant que Kevin et Delena Harvick continueront à m’offrir un matériel aussi performant, nous gagnerons des courses et peut-être des titres. Vous savez, j’ai 51 ans mais lorsque je monte dans les trucks de la KHI, j’ai l’impression d’en avoir 18 !

Dès le tour n°8, Kevin Harvick partait donc en tête à queue aux côtés d’Aric Almirola. Aucun truck ne perdra de tour lors de cette première interruption. Dès le 44ème tour, Amirola dépassait Kyle Busch pour le commandement et portait son avance à 3.3 secondes au tour 65. Harvick était déjà remonté en troisième position après un changement de pneus au tour 35.

Lors de cette seconde interruption due à un tête à queue de Brad Sweet, Ron Hornaday prenait une pénalité. En effet son équipe avait placé le bidon pour récupérer l’essence avant d’avoir commencé à mettre le bonbonne de ravitaillement en carburant. Reparti en fond de peloton, le futur champion a donc remonté tranquillement ses adversaires. Au tour n°81, il pointait déjà en douzième position.

Hornaday a ensuite dépassé Crafton dans les stands au tour 92. Reparti en septième position lors du restart au 96ème tour, le vainqueur du championnat a dépassé deux concurrents supplémentaires pour s’adjuger le titre 2009 en NASCAR Camping World Truck Series.

et, consequat. ante. elit. consectetur quis pulvinar massa