La NASCAR sous la pression de ses pilotes ?

Pour bon nombre de passionnés, les AMP Energy 500 qui se sont tenus sur le Talladega Superspeedway le 1er novembre dernier étaient une parodie de course automobile. Pas de bump dans les virages, comme toujours depuis plusieurs saison, pas de bump dans les lignes droites, une nouveauté incompréhensible tant cela va à l’encontre des courses se déroulant avec les plaques de restriction, mais aussi une bride des moteurs plus importante, là encore la décision est incompréhensible pour ne pas dire grotesque.

En effet, pourquoi brider encore plus les moteurs sinon pour réduire la vitesse de toutes les voitures et ainsi réduire l’écart entre le premier et le dernier. Mais si l’on réduit ces écarts et que l’on interdit les bumps, il y a comme un problème non ?

Au final, la course s’était déroulée en trois heures treize minutes et cinquante quatre secondes, sachant qu’il y avait eu six drapeaux jaunes, dont deux dans les sept derniers tours et un drapeau rouge de plus de douze minutes.

Mais voilà qu’aujourd’hui, moins de quinze jours après les faits, les langues commencent à se délier. Surtout celle de Denny Hamlin, qui n’est pas réputé pour avoir sa langue dans sa poche. Et c’est d’abord sur le réseau social twitter que Denny Hamlin a accusé certains pilotes de faire pression sur la NASCAR.

Selon lui, ce sont des pilotes d’expérience, Jeff Gordon en tête, qui sont responsables de la ‘mascarade’ de Talladega.

Denny Hamlin : “Jeff G a parlé à la NASCAR comme quoi il ne devrait pas y avoir de bump drafting. Pourquoi ? Ils ne l’avaient jamais interdit dans le passé. Qui dirige ce sport ?”

Interrogé vendredi sur ses propos, le pilote de la Joe Gibbs Racing a préféré botter en touche.

Denny Hamlin : “Beaucoup de gens sont d’accord avec la NASCAR, juste pour ne pas avoir de problème. Mais la vérité est la vérité, Qu’est-ce qu’il doit être fait à Talladega ? Personne ne le sait, mais quelque chose doit se passer.”

Denny Hamlin a certainement une ou plusieurs idées derrière la tête, mais il s’est bien gardé de les donner ce vendredi.

Denny Hamlin : “C’est frustrant que Gordon puisse aller parler de la sorte aux officiels de la NASCAR. Nous pilotons tous cette COT depuis 2007. Je pensais juste que tout le monde était égaux vis-à-vis des autres. Visiblement non, certains sont capables de frapper aux bonnes portes et de faire changer les règles.”

Hamlin vise clairement Jeff Gordon, puisqu’il estime que ce dernier n’a pas fait du bump drafting comme il avait l’habitude d’en faire lors des courses précédentes. Pour Hamlin, cela coule donc sous le sens que Gordon est allé discuter avec les officiels avant la course.

Hamlin est également revenu sur son utilisation de twitter, qui n’est que récente (depuis début octobre seulement). Il a également affirmé avoir plus de sept-mille connexions depuis son inscription. Il avoue également que se sont les commentaires des fans qui lui ont ouvert les yeux.

Denny Hamlin : “Vous ne pensez pas que les fans puissent être aussi remontés, jusqu’à ce que vous le lisiez. Les fans méritent d’être entendus, et là ils n’étaient pas content. Tout comme ils n’aiment pas être brossés dans le sens du poil, ils n’ont pas aimé la façon dont s’est déroulée la course de Talladega.”

Le pilote de la Joe Gibbs Racing a déjà, par le passé, rapporté à la NASCAR certaines pensées, mais il n’avait pas trouvé les officiels très réactifs. Il est même allé jusqu’à affirmer, qu’une association composée d’une demi-douzaine de pilotes aurait plus de pouvoir pour faire évoluer les choses.

Toujours pour Hamlin, les pilotes qui pourraient constituer ce panel seraient des pilotes expérimentés tels Jeff Gordon, Jeff Burton ou bien encore Jimmie Johnson. Le pilote de la Toyota Camry n’a pas du tout apprécié les évènements de Talladega c’est pourquoi il a tenu à réagir.

Denny Hamlin : “D’apprendre que la NASCAR était influencée par quelqu’un m’a fait sortir de mes gonds.”

felis in dolor lectus neque. venenatis Donec consectetur risus non