Saison 2009 : Faits marquants

La saison 2009 aura donc vu le quatrième sacre de Ron Hornaday Jr. après les saisons 1996, 1998 et 2007. Le pilote Chevrolet devient du même coup le pilote le plus titré de l’histoire de la série. Auparavant, il était à égalité avec Jack Sprague lorsqu’ils avaient trois titres chacun (1997, 1999 et 2001 pour Sprague).

Le pilote de la Kevin Harvick Incorporated a remporté le championnat avec 187 points d’avance sur Matt Crafton. C’est le troisième plus grand écart en fin de championnat après 1997 (232 points) et 2000 (230 unités). Il faut également souligner que le calendrier 2000 comptait une épreuve de moins que cette année alors qu’en 1997, il y avait une course de plus qu’en 2009, soit 26 épreuves.

Grâce à Ron Hornaday, Kevin et Delena Harvick ont décroché leur second titre propriétaires en Truck Series.

Ron Hornaday est devenu le champion le plus âgé dans les trois principales séries de la NASCAR à l’âge de 51 ans et cinq mois. Il est également le cinquième pilote à décrocher quatre titres dans les principales séries de la NASCAR avec Richard Petty, Dale Earnhardt, Jeff Gordon et bien entendu Jimmie Johnson.

Avec ses sept victoires (Fontana, Atlanta, Bristol, Chicagoland, New Hampshire, Talladega et Texas 2), Kyle Busch est le pilote le plus victorieux de l’année dans la troisième division de la NASCAR. Il devance Ron Hornaday et ses six victoires (Charlotte, Milwaukee, Memphis, Kentucky, O’Reilly et Nashville).

Pour rappel, Ron Hornaday a établi un nouveau record cette année en Truck Series avec ses cinq victoires consécutives (de Milwaukee à Nashville). Seul Richard Petty a réussi à faire mieux dans l’histoire de la NASCAR avec dix victoires consécutives en 1967. The King avait également réussi à remporter cinq courses de suite en 1971 tout comme Bobby Allison lors de cette même année.

On dénombre quatre nouveaux vainqueurs en 2009 : Brian Scott à Dover, Colin Braun au Michigan, Johnny Sauter à Las Vegas et Timothy Peters lors de la seconde course de Martinsville. Il y en avait exactement le même nombre en 2008 avec Matt Crafton, Donny Lia, Scott Speed et Ryan Newman.

Lors de cette saison 2009, neuf pilotes ont visité la victory lane : Todd Bodine, Kyle Busch, Kevin Harvick, Mike Skinner, Ron Hornaday Jr., Brian Scott, Colin Braun, Johnny Sauter et Timothy Peters. C’est trois de moins que l’année dernière.

Avec ses 45 victoires en carrière, Ron Hornaday est bien entendu le pilote le plus victorieux dans cette série loin devant Jack Sprague et Mike Skinner (28 succès chacun). Kyle Busch compte pour l’instant 16 victoires dans cette troisième division de la NASCAR, ce qui fait de lui le sixième pilote le plus victorieux de la série à égalité avec un certain Greg Biffle.

Toyota est le constructeur le plus victorieux cette année avec 14 succès devant Chevrolet (10 victoires) et Ford (1 seule victoire), Dodge n’ayant gagné aucune course cette année. Le constructeur japonais récupère le titre constructeur pour la quatrième année consécutive. Ce sont pourtant deux pilotes Chevrolet qui figurent au deux premières places du classement général.

Le pilote le plus prolifique en terme de top-5 est Ron Hornaday avec quinze en 25 départs, mais c’est bel et bien Matt Crafton qui a le plus de top-10 cette saison avec 21.

Le Rocketman de l’année se nomme Colin Braun avec cinq poles positions (Daytona, O’Reilly, Gateway, Talladega et Homestead-Miami.) Seulement cinq polemans ont réussi à gagner une course cette année mais en 25 épreuves, le vainqueur est parti depuis le top-5 dix-sept fois.

Onze pilotes ont signé au moins une pole position cette année ; il s’agit de Colin Braun, Kyle Busch, Rick Crawford, Ron Hornaday Jr., Johnny Sauter, Brian Ickler, Timothy Peters, Ryan Newman, Matt Crafton, Mike Skinner et Todd Bodine. Quatre d’entre eux sont de nouveaux polemans : Johnny Sauter, Brian Ickler, Timothy Peters et Ryan Newman.

Matt Crafton est le seul pilote du top-5 (et même du top-15) à n’avoir aucun abandon cette année. A l’inverse, Colin Braun, pourtant cinquième du général, a enregistré pas moins de sept abandons en seulement 25 courses !

Ron Hornaday est le pilote qui a cumulé le plus de points de bonus (130) devant Kyle Busch et ses 100 points. Le troisième de cette statistique est Todd Bodine avec seulement 75 unités.

Neuf pilotes différents ont réussi à récupérer les dix points de bonus pour avoir mené le plus grand nombre de tours lors d’une épreuve : Todd Bodine, Kyle Busch, Kevin Harvick, Mike Skinner, Colin Braun, Ron Hornaday, Jason White, Johnny Sauter et Timothy Peters. Quatorze fois cette année le vainqueur a réussi à récupérer ces fameux dix points de bonus.

Johnny Sauter a été élu rookie of the year et succède donc à Colin Braun. Il est le seul rookie à avoir gagné cette saison (à Las Vegas). De plus, il a signé deux poles positions (Texas 1 et Phoenix) et termine le championnat à une excellente sixième place juste derrière Colin Braun. Le seul autre rookie à avoir signé une pole cette année est Brian Ickler au Michigan.

Quatre courses ont été gagnées avec un rating de 150.0 : Kyle Busch à Fontana, Ron Hornaday à Milwaukee puis Memphis et Kevin Harvick à Homestead-Miami. Le quadruple champion de la série est devenu le premier pilote à remporter deux courses consécutives avec un rating parfait.

Parmi les pilotes ayant participé à plusieurs courses, Kevin Harvick est celui qui à la meilleure position moyenne à l’arrivée (2.2) devant Kyle Busch (4.3) et Ron Hornaday (6.4), qui dispose de la meilleure place moyenne à l’arrivée pour un pilote régulier.

Ron Hornaday est le pilote qui a mené le plus de tours cette année avec 1091 (1202.3 miles) devant Kyle Busch (868 tours menés soit 1042.2 miles) et Mike Skinner (408 tours, soit 422.2 miles). Par comparaison avec Skinner, Todd Bodine n’a mené que 292 tours mais a parcouru plus de miles en tête que lui (467.3). Vient ensuite Kevin Harvick avec 248 tours menés, soit 333.7 miles. Pour rappel, le double champion Nationwide n’a participé qu’à six courses cette année (Atlanta, Martinsville, New Hampshire, Martinsville 2, Phoenix et Homestead-Miami).

Kyle Busch a bouclé 94.6 % de ses tours dans le top-15. Il est leader de cette statistique devant Ron Hornaday (92.1%), Kevin Harvick (90.0%), Matt Crafton (89.2%), Mike Skinner (87.7%) et Colin Braun (87.2%).

Parmi les pilotes ayant participé à au moins cinq courses cette saison, le meilleur rating est à mettre à l’actif de Kevin Harvick (131.7) qui devance Kyle Busch (129.7). Du côté des pilotes réguliers, Ron Hornaday est à 121.9, Mike Skinner à 105.0 et Matt Crafton à 103.8. Seuls ces pilotes ont un rating supérieur à 100 sur cette saison 2009.

venenatis vulputate, luctus dapibus ultricies porta.