Saisons 2009 : les tops et les flops

Les tops :

Kyle Busch :

En 2008, Kyle Busch avait égalé le record de victoires en une saison de Nationwide avec dix succès et ce alors qu’il ne faisait pas l’intégralité de la saison. Cette année, il a dominé le championnat et n’a jamais réellement été inquiété en tête du classement avec notamment neuf victoires et onze places de deuxième.

Il a mené 2698 tours sur un total de 6715 et a effectué à quatre reprises un rating parfait de 150. Vingt-cinq fois dans le top-5 à l’arrivée cette année, ce qui est encore un record et compte déjà trente victoires en 173 départs dans cette série. Il est également devenu le premier pilote à remporter deux courses nationales le même jour sur le même ovale. C’était en Californie le 21 février pour les épreuves de Truck Series et de Nationwide.

Brad Keselowski :

Pour sa deuxième saison à temps complet, Brad Keselowski a confirmé tout le talent placé en lui la saison passée. Malgré un début d’année très délicat, le pilote de la JR Motorsports a su rebondir pour remporter quatre courses. Il a également remporté une épreuve de Sprint Cup à Talladega. Pour la deuxième année consécutive il s’est classé troisième du championnat. Nul doute qu’en 2010 avec la Penske Racing il tentera d’aller décrocher son premier titre.

Joey Logano :

Malgré la domination de Kyle Busch, le jeune Joey Logano a lui aussi prouvé qu’il pouvait être un candidat sérieux pour le tire, à condition de faire la saison complète. Avec seulement vingt-deux courses cette année, le pilote de la Joe Gibbs Racing a décroché cinq victoires, treize top-5 et seize top-10 sans oublier ses quatre poles positions. Deux de ses poles se sont soldées par des victoires, les deux autres par des deuxièmes places ce qui fait de lui le poleman le plus prolifique à l’arrivée de la saison.

La Joe Gibbs Racing :

Pour la deuxième fois en autant de saisons, la Joe Gibbs Racing a décroché le titre des constructeurs de la deuxième division de la NASCAR. L’an dernier c’était avec la n°20, alors que Clint Bowyer, pour la Richard Childress Racing avait remporté le titre pilote. Cette année c’est avec la n°18 que la Joe Gibbs Racing a confirmé.


Les bonnes surprises :

Justin Allgaier :

Le champion ARCA 2008 a effectué une très bonne première saison en NASCAR Nationwide Series en terminant sixième du championnat à seulement vingt-six longueurs de la cinquième place qu’il aura longtemps détenue en fin de saison. Le pilote Penske termine meilleur rookie de l’année avec trois top-5 et douze top-10 cette année sans oublier sa pole position à Memphis, sa toute première en carrière.

Mike Bliss :

Le vétéran de la série a profité de sa très grande expérience pour effectuer un retour dans le top-5 des plus impressionnants dans les dernières épreuves de l’année. Il compte également une victoire cette année, c’était à Charlotte au mois de mai, dans une course qui avait malheureusement été interrompue par la pluie.


Les flops :

Kyle Busch :

Le comportement du champion 2009 de la NASCAR Nationwide Series a été loin d’être irréprochable cette année tant sur la piste qu’en dehors. Si sur la piste, on ne peut pas reprocher au pilote de vouloir jouer la gagne à chaque fois, en dehors de la piste, il a parfois eu des comportement inadaptés à la situation.

Les starts & parks :

Tout au long de l’année, certains pilotes ne venaient que pour prendre le départ et ainsi toucher la prime associée. Malheureusement pour eux ils n’étaient pas assez compétitifs pour pouvoir espérer quoi que soit d’autre que les dernières places. Même si les pilotes ne sont pas les seuls responsables de cette situation, on peut aussi reprocher à la NASCAR de ne rien faire quant à cette situation.

suscipit adipiscing efficitur. non ante. odio