Les accidents et neutralisations en baisse en 2009

Jamais depuis la saison 2002, il n’y a aussi peu d’accidents en NASCAR Sprint Cup Series et ce malgré l’introduction des restarts en double files plus enclin à des neutralisations supplémentaires. Cette année il y a eu 195 crashs et tête à queue sur l’ensemble des trente-six courses du calendrier, soit une moyenne de 5,4 par épreuve.

En 2008, il avait été comptabilisé 211 crashs et tête à queue, soit une moyenne de 5,9. Cela représente une chute de 8,5 %. En 2002, il y avait eu en moyenne 5,2 accidents ou tête à queue par course.

Voici quelques statistiques sur les accidents cette année :

– cette année, 83 % des pilotes ayant pris le départ d’une course ont vu le drapeau à damier ;

– 97 des 258 voitures accidentés n’ont pas vu l’arrivée, soit 38 %. Tous les autres retraits l’ont été sur problème mécanique, sauf un qui a été interdit de piste par la NASCAR ;

– Parmi les pilotes qui ont pris part au trente-six courses, c’est Matt Kenseth qui s’est le plus amélioré par rapport à la saison précédente. En 2008 il avait été impliqué dans quinze accidents et avaient dû se retirer trois fois, alors que cette année il a subit quatre accidents pour deux abandons, tous deux sur problèmes moteurs. Cela n’a cependant pas empêché le pilote de la Roush Fenway Racing de rater le Chase et ce même s’il avait remporté les deux premières courses de l’année ;

– c’est sans surprise que les shorts tracks de Martinsville, Bristol et Richmond ont enregistré plus d’accidents cette année qu’en 2008 ;

– Les Coca-Cola 600 sur le Lowe’s Motor Speedway est l’une des trois courses où il n’y a eu qu’un accident cette année. Ce pendant, la course avait été définitivement arrêtée après 227 des 400 tours pour cause de pluie. Les deux autres courses où il n’y a eu qu’un accident sont les LifeLock 400 sur le Michigan International Speedway et les Auto Club 500 sur l’Auto Club Speedway.

Toujours selon les statistique de la NASCAR, il y a eu 2272 dépassements de plus sous drapeau vert en 2009 que la saison passée. Il y a également eu 38 dépassements de plus pour la tête.

Malgré une marge de victoire de 25,686 secondes lors de la seconde épreuve du Texas, la marge de victoire moyenne a été de 2,003 secondes, soit 213 millièmes de moins qu’en 2008.

En moyenne cette année le drapeau jaune est apparu 8,4 fois par courses contre 8,8 fois en 2008. En 2005, il y avait eu une moyenne de 10,4 neutralisations par course.

Voici un rappel des pilotes ayant été impliqués dans le plus d’accidents ou de tête à queue ses huit dernières saisons :

2009 : David Stremme ;

2008 : Sam Hornish Jr*. ;

2007 : David Ragan* ;

2006 : J.J. Yeley* ;

2005 : Michael Waltrip ;

2004 : Robby Gordon ;

2003 : Steve Park ;

2002 : Steve Park.

Les pilotes suivis d’un astérisque étaient rookie cette année-là.

Sed ut diam consequat. odio dolor. tristique velit,