Les courses et pilotes de la décennie ont été dévoilés

NASCAR Sprint Cup Series :

Pilote de la décennie : sans grande surprise c’est Jimmie Johnson qui a été élu meilleur pilote de ces dix dernières années avec quatre titres consécutifs, il est arrivé en tête des sondages devant quatre autres champions que sont Tony Stewart, Jeff Gordon, Kurt Busch et Matt Kenseth.

Course de la décennie : le choix était délicat tant les courses choisies étaient grandioses. Et pour cause, voici les nominées dans l’ordre chronologique : Talladega 2 2000, Atlanta 1 2001, Darlington 1 2003, Daytona 500 2004 et Daytona 500 2007.

Devant ce choix, difficile donc de choisir, mais c’est finalement l’épreuve de Darlington en 2003 qui l’emporte avec le finish le plus serrée depuis l’instauration du chronométrage électronique en mai 1993. Ricky Craven avait gagné devant Kurt Busch avec une marge de deux millièmes. C’est d’ailleurs ce jour qu’est intervenue la dernière victoire de Pontiac.

Sur le podium se retrouvent les épreuves de Talladega en 2000 pour ce qui est la dernière victoire en carrière de Dale Earnhardt et l’épreuve d’Atlanta en 2001, le premier succès de son remplaçant Kevin Harvick pour quelques millièmes sur Jeff Gordon.

Les derniers tours des Carolina Dodge Dealers 400 de 2003 :

NASCAR Nationwide Series :

Pilote de la décennie : vainqueur de deux titres lors des dix dernières années, c’est Kevin Harvick qui est arrivé en tête des suffrages devant Kyle Busch et Carl Edwards. Outre ses titres de champion en 2001 et 2006, Harvick compte également le titre de rookie de l’année en 2000.

Course de la décennie : tout comme pour le pilote de la décennie, la course de ces dix dernières années en Nationwide a été très largement plébiscitée par les média, puisqu’il s’agit de l’épreuve disputée sur l’O’Reilly Raceway Park d’Indianapolis en 2003 lorsque Brian Vickers s’était imposé après une bataille portières contre portières avec Shane Hmiel pendant plusieurs dizaines de tours.

L’épreuve du 2 juillet 2004 sur le Daytona International Speedway arrive en seconde position. Lors de cette course, Mike Wallace avait décroché la victoire pour la première fois en dix ans. L’épreuve routière de Montréal en 2008 arrive en troisième position.

NASCAR Camping World Truck Series :

Pilote de la décennie : là encore, c’est sans grande surprise que Ron Hornaday Jr. a reçu le plus de voix. Le quadruple champion a remporté deux de ses titres lors des dix dernières années, c’était en 2007 et 2009 et c’est également lui qui compte le plus de victoires lors de cette décennie avec vingt. Cet été il a égalé le record de victoires consécutives dans l’ère moderne de la NASCAR avec cinq.

Course de la décennie : soixante-dix centimètres, c’est la distance qu’avait mené le regretté Bobby Hamilton lors de l’épreuve d’ouverture de la saison 2005 pour s’imposer. C’est donc cette course qui a été plébiscitée par les média. Jimmy Spencer qui pensait avoir gagné était allé sur la victory lane avant de s’en faire déloger par les officiels. La finale de la saison 2003, c’était à Homestead arrive en seconde position. Le podium est complété par la course de Daytona en 2007 avec la victoire du triple champion Jack Sprague dans une arrivée à trois de front.

commodo Praesent Aenean Aliquam justo diam elementum