Les dix meilleures courses de la saison de Cup 2/10

Hasard du calendrier, la première course de Dover cette année était la dernière pour les restarts ancienne formule, à savoir tous les pilotes dans le tour du leader à l’extérieur, les autres étant à l’intérieur.

Encore une fois à Dover, Jimmie Johnson allait être l’animateur principal de l’épreuve. Même s’il ne partait pas depuis la pole position, le pilote de la Hendrick Motorsports allait survoler les débats. 298 tours en tête, 127 meilleurs tours, 395 tours sur les 400 parcourus dans le top-15 et un rating parfait de 150.

Cependant à moins de trente tours du but, après le dernier arrêt ravitaillement de la course, Jimmie Johnson n’était que huitième puisqu’il avait pris quatre pneumatiques neufs alors que ses adversaires n’en avaient pris que deux.

A dix tours du drapeau à damier, Johnson était remonté en troisième position alors que Greg Biffle et Tony Stewart s’expliquaient pour la tête de la course. Stewart parviendra à passer le pilote de la Roush Fenway Racing et résistera aux premiers assauts de Jimmie Johnson.

Johnson trouvera cependant l’ouverture dans les virages 1 et 2 à trois tours du but. Stewart, qui quelques semaines plus tôt s’était imposé lors de l’épreuve hors championnat disputée au Lowe’s s’est finalement classé deuxième de cette épreuve devant Greg Biffle, Matt Kenseth et Kurt Busch.

A voir également :

Johnson maître de Dover

Autism Speaks 400 : résultats

nec ipsum Donec dictum consequat. Donec nunc quis, leo. dapibus venenatis, suscipit