Les dix meilleures courses de la saison de Cup 8/10

Comme pour Daytona, les épreuves disputées sur le Talladega Superspeedway sont réputées pour être des courses disputées en paquet du fait des plaques de restriction. Mais ce que tous les spectateurs et téléspectateur de ces courses attendent ou redoutent – c’est selon – c’est bien évidemment le big one.

Comme souvent pour ce genre de course, la qualification ne revêt que peu d’importance et c’est le Colombien Juan Pablo Montoya qui a réalisé le meilleur temps. L’ancien pilote de Formule 1 réalisait ainsi sa toute première pole position en carrière.

Mais dès le septième tour, la course allait être amputé de plusieurs pilotes dont Jeff Gordon (sextuple vainqueur à Talladega), Mark Martin (double vainqueur), ou encore Jamie McMurray, Scott Riggs, David Gilliland, Kevin Harvick et Clint Bowyer. Kevin Harvick et Jeff Gordon pourront repartir au prix de réparations durant plusieurs dizaines de minutes.

C’est Kyle Busch qui récupèrera les dix points de bonus alloués au pilote ayant mené le plus grand nombre de tours. Mais le tenant du titre de cette course allait être victime de sa fougue dans les derniers tours, alors qu’il était en tête. Il a en effet violemment fermé la porte à Jeff Burton et ce dernier s’est vengé quelques instants plus tard.

Les derniers tours de la course se sont résumés à une lutte composés de deux duos avec Ryan Newman et Dale Earnhardt Jr. d’une part et Brad Keselowski et Carl Edwards d’autre part. Les quatre hommes ont réussi à se détacher du peloton dans les deux derniers tours grâce à du draft très efficace et le duo Edwards/Keselowski a même réussi à déposer Earnhardt et Newman a l’amorce du drapeau blanc.

A l’approche du drapeau à damier, il était sûr que la victoire allait se jouer entre Keselowski et Edwards. Keselowski à d’abord feint un dépassement par l’extérieur avant de plonger à l’intérieur. Le pilote Ford a alors immédiatement voulu fermer la porte mais le contact était alors inévitable. Edwards a ensuite été percuté par Newman avant d’aller dans le grillage.

Brad Keselowski s’est donc imposé juste devant son patron d’alors en NASCAR Nationwide Series, Dale Earnhardt Jr.. Newman parviendra à sauver sa troisième place et ce malgré une voiture détruite. Le top-5 étant complété par Marcos Ambrose et Scott Speed.

A voir également :

Keselowski au bout d’un final incroyable à Talladega !

Aaron’s 499 : résultats

diam ut sit mattis mattis in vel, massa justo nunc commodo