Joey Logano remporte le challenge de bobsleigh

Joey Logano a battu en finale la pilote de NHRA Melanie Troxel de 27 centièmes de seconde pour remporter le Lucas Oil Geoff Bodine Bobsled Challenge presented by Whelen Engineering. Logano s’est imposé avec un temps de 49,81 secondes, là où Melanie Troxel n’a pu faire mieux que 50,08 secondes.

Joey Logano : “Je suis heureux de mon temps et c’est vraiment quelque chose de fantastique que de gagner. Je ne suis pas très bon, mais j’ai été le plus chanceux. Je ne pense pas que je la battrai de nouveau. J’ai juste posé des questions, comme si j’étais dans ma voiture de Cup.”

La première course de la journée consistait en une combinaison de deux descentes pour chacun des pilotes et à ce petit jeu là c’est Melanie Troxel qui s’était montrée la plus rapide en 1’39”33 devant un autre pilote de NHRA en la personne de Jeg Coughlin Jr.. Joey Logano n’était que septième de ce classement.

Une fois cette première manche terminée, chaque pilote a eu le droit à une troisième déscente, afin cette fois-ci d’établir le classement par équipe. Le premier des pilotes NASCAR ainsi que le premier des pilotes NHRA étaient automatiquement qualifiés, alors que les deuxièmes et troisièmes de chaque groupes s’affrontaient afin de déterminer les deux autres qualifiés pour les demi-finales.

Ainsi, Todd Bodine était automatiquement qualifié avec un temps de 50,16 secondes, tout comme Melanie Troxel avec ses 49,60 secondes. Dans le groupe NASCAR, le barrage allait opposer Boris Said à Joey Logano, alors qu’en NHRA Morgan Lucas avait le droit d’affronter Carl Renezeder.

Logano battait Boris Said de trois centièmes alors que Morgan Lucas se débarassait de Carl Renezeder, sans qu’aucun des deux hommes n’arrivent en bas de la piste pour cause de chutte. C’est donc le temps dans le groupe qui a fait la différence.

Pour les demi-finales, Joey Logano battait Todd Bodine (49”70 contre 50”12), alors que Melanie Troxel battait Morgan Lucas (50”12 contre 50”14).

Cependant, sur l’ensemble du week-end, c’est Boris Said qui a réalisé le meilleur chrono, lorsque dans la première manche il a avalé les dix-sept virages en 49”21.

Voici un petit récapitulatif des différentes manches de ce challenge :

Manche 1 (combinaison de deux descentes) :

1 Melanie Troxel – NHRA (1’39”33).

2 Jeg Coughlin Jr – NHRA (1’39”40).

3 Boris Said – NASCAR (1’39”69).

4 Todd Bodine – NASCAR (1’39”82).

5 Shawn Langdon – NHRA (1’40”12).

6 Morgan Lucas – NHRA (1’40”32).

7 Joey Logano – NASCAR (1’40”40).

8 Philip Morris – NASCAR (1’40”53).

9 George Brunnhoelzl III – NASCAR (1’40”97).

10 Carl Renezeder (1’41”16).

Manche 2 :

Groupe NASCAR :

1 Todd Bodine (50”16).

2 Joey Logano (50”31).

3 Boris Said (50”32).

4 Philip Morris (50”71).

5 George Brunnhoelzl III (50”90).

Groupe NHRA :

1 Melanie Troxel (49”60).

2 Morgan Lucas (50”06).

3 Carl Renezeder (50”25).

4 Jeg Coughlin Jr. (50”26).

5 Shawn Langdon (50”32).

Barrage NASCAR :

Joey Logano (50”00) bat Boris Said (50”03).

Barrage NHRA :

Morgan Lucas (DNF) bat Carl Renezeder (DNF).

Finale NASCAR :

Joey Logano (49”70) bat Todd Bodine (50”12).

Finale NHRA :

Melanie Troxel (50”12) bat Morgan Lucas (50”14).

Grande finale :

Joey Logano (49”81) bat Melanie Troxel (50”08).

ut ipsum leo elit. eleifend Donec id ultricies massa at