Vision Racing ferme ses portes

Décidément les temps sont durs pour le créateur de l’Indy Racing League. Remercié du Conseil d’Administration de l’Indianapolis Motor Speedway puis démissionnaire de son poste de Chef Exécutif de l’Indy racing League, voilà que Tony George se voit contraint de fermer les portes de l’écurie qu’il avait fondé en 2005 pour offrir un volant à son gendre, Ed carpenter.

La rumeur s’est répandue la semaine dernière lorsque George a annoncé à ses employés qu’ils étaient libres de partir si une offre leur était proposée ailleurs. Mais en réalité, l’ombre de la fermeture est intervenue depuis le trait du sponsor principal de l’équipe, Menards.

Initialement inscrite avec une seule monoplace confiée à Ed Carpenter lors de la saison 2005, l’écurie s’est développée en accueillant Tomas Scheckter, fils du Champion du Monde de Formule Un 1979, Jody Scheckter. En 2007 une troisième monoplace fut engagée pour A.J. Foyt IV. Puis en 2008, l’écurie est revenue à deux voitures avant de n’engager que la monoplace numéro #20 pour Ed Carpenter en 2009. Ce dernier a d’ailleurs rapporté le meilleur résultat en carrière de l’équipe au Kentucky lors d’une bagarre mémorable avec Ryan Briscoe.

La défection de cette équipe, combinée aux difficultés financières d’autres écuries historiques comme Newman/Haas/Lanigan Racing continue d’illustrer les besoins de faire des économies dans une série qui même unifiée, prouve sa fragilité.

at dolor in dolor. Praesent risus. ut