Logano remporte le Toyota All-Star Showdown

Logano, 19 ans, a terminé la course de 225 tours devant Pena, 16 ans, et le double vainqueur de l’épreuve et tenant du titre, Matt Kobyluck, le tout devant des tribunes combles.

Pour Pena, il s’agissait de la première course en NASCAR K&N Pro Series. Pour son premier départ à ce niveau de la compétition, le pilote de l’équipe Revolution Racing du programme Drive for Diversity a donc signé la pole devant tous les spécialistes de la K&N Pro Series, mais il a su confirmer durant la course en terminant entre les vainqueurs des quatre dernières éditions : Logano (2007 et 2010) et Kobyluck (2006 et 2009).

En 2007, Logano qui était alors un rookie âgé de 17 ans, avait remporté le « Daytona 500 de la course sur short track »,après son titre en NASCAR K&N Pro Series East. Cette fois, Pena était tout proche de battre ce record alors qu’il n’a qu’une saison en Late Model à son actif.

Logano et Pena ont mené une lutte pour la première place dés le drapeau vert. Pendant une grande partie de la course, c’est Pena qui mené la chasse derrière le meilleur rookie de la saison NASCAR Sprint Cup Series 2009. A plusieurs reprises, le jeune pilote est parvenu à passer devant le pilote de la Toyota Home Depot #25, mais Logano a pris le meilleur lors de deux restarts en fin de course pour finalement s’imposer.

Au tour 218, c’est Kobyluck qui est passé devant Pena, mais quatre tours plus tard, le jeune débutant récupérait son bien, sans toutefois avoir le temps de revenir sur Logano.

Pena, originaire de Winchester en Virginie, s’était illustré jeudi en battant trois de ses coéquipiers de l’équipe Revolution Racing pour avoir sa chance de se qualifier pour la Showdown, ce qu’il a aisèment réussi en signant la pole position vendredi.

Pour Logano, c’est la troisième fois de suite qu’il passe la ligne d’arrivée du Showdown en tête. L’an passé, il avait été pénalisé après l’arrivée pour conduite trop agressive dans le dernier tour. Derrière lui, on retrouve donc Pena et Kobyluck. Matt DiBenedetto et Andrew Myers complètent le top-5. Eric Holmes, David Mayhew, Eddie MacDonald, Paulie Harraka et Steve Park complètent le top-10.

Le champion en titre de la NASCAR K&N Pro Series West, Jason Bowles, a fini 11e, alors que son homologue de la série East, Ryan Truex, n’a terminé que 26e après un accident en fin de course.

vulputate, dolor. adipiscing pulvinar dolor quis, id, leo. mattis nunc