Johnson et Martin soutiennent Earnhardt Jr.

Dans une écurie où vos trois coéquipiers ont participé au Chase 2009 et que vous n’avez que pour seul meilleur résultat, une deuxième place, il apparaît difficile d’aborder une nouvelle saison avec sérénité. Pourtant après un hiver passé en famille à faire du ski, Dale Earnhardt Jr. apparaît prêt à revenir à son meilleur niveau.

Son patron Rick Hendrick en a fait sa priorité : amener l’équipe #88 sur la Victory Lane et en faire une prétendante au titre. Pour cela, le patron a mis en place une nouvelle organisation de travail à l’image de ce qui existe entre l’équipe #24 et #48. Désormais, l’équipe #5 dirigée par Alan Gustafson et la #88 de Lance McGrew travailleront main dans la main. Et d’après les premiers échos, l’état d’esprit dans les garages a déjà bénéficié de cette réorganisation.

Earnhardt Jr. l’a avoué pendant le media-day, s’ils ne parviennent pas à faire mieux en 2010 alors ils n’y arriveront jamais. L’objectif avoué est la qualification au Chase, ce qui assoirait encore plus la domination de l’écurie Hendrick Motorsports dans ce championnat. Mais plus secrètement, l’équipe #88 vise au minimum trois victoires.

Le quadruple champion en titre, Jimmie Johnson a pu vérifier l’état d’esprit qui régnait dans les ateliers et est convaincu du potentiel de son coéquipier.
Je pense que le rapprochement entre l’équipe #5 et #88 est très bon pour lui. Il s’appuie sur Mark (Martin). On dirait qu’il s’entend bien avec les personnes qui sont dans ce sport depuis un moment.

Néanmoins Johnson a précisé que Dale Jr. devait faire l’effort de solliciter Martin qui apparaît comme un modèle pour de nombreux jeunes pilotes.

Mark est plus que prêt à faire l’effort. Surtout si Junior fait la démarche et lui pose les bonnes questions, parce qu’il ne peut pas le faire tout seul.

Il gardait plus les choses pour lui au niveau de la voiture, des réglages. Il était en quelque sorte sur son île. S’il prend vraiment le rôle de coéquipier et se tient aux côtés de Mark, alors il trouvera les solutions.

Ce point souligné par Johnson est important. En effet lors de son arrivée chez Hendrick en 2008, Dale Jr. n’a pas hésité à passer beaucoup de temps avec ses coéquipiers dès les premiers essais hivernaux. Et ses résultats étaient au niveau de ceux de Jeff Gordon et Johnson. Puis en 2009, Junior et son équipe ont tenté de se démarquer et d’expérimenter leurs propres solutions, hélas sans succès. Ce retour à une solution connue devrait porter ses fruits.

Mark Martin qui prend désormais le rôle de « tuteur » pour Junior a foi en son nouvel élève.
Son cœur est vraiment, vraiment dédié à ce travail. Il est extrêmement poussé à connaître le succès. Et son équipe est derrière cet objectif. Je pense que vous verrez une année spectaculaire de sa part.

Et la clé viendra de bons résultats dès le début de saison, sans quoi sa confiance déjà fragilisée pourrait ne jamais lui permettre de piloter au niveau qui est le sien.

et, neque. nec ut non massa Lorem