Montoya et Hornish Jr. mettent en garde Patrick

Durant le media-day à Daytona, Juan-Pablo Montoya a demandé aux observateurs et à ses employeurs d’attendre que Danica Patrick ait complètement digéré la transition vers la NASCAR avant de juger son niveau de performance.

Patrick qui participera au championnat d’IndyCar se contentera de quelques courses en ARCA et en Nationwide pour effectuer son apprentissage des courses de stock-car. Tout sera différent.
Le pilotage réclamera une approche différente. Avec une voiture plus lourde, les mouvements du pilote doivent être décomposés au maximum. Patrick devra également s’habituer à un train arrière très léger en comparaison du caractère plutôt sous-vireur des monoplaces d’IndyCar. En monoplace, sur un ovale, lorsque l’arrière décroche, la seule issue est le mur. En NASCAR, si l’arrière décroche un peu, ce n’est pas suffisant pour aller vite. Enfin les affrontements dans le peloton seront également beaucoup plus musclés.

Voilà pourquoi Montoya rappelle le temps qu’il lui a fallu avant de pleinement s’adapter à son nouvel environnement.
Je pense qu’elle s’en sortira bien. Au début, elle va batailler, mais s’ils sont suffisamment patients avec elle, je pense qu’elle s’en sortira.

Ce sera difficile jusqu’au déclic. Une fois que vous avez ce déclic, vous comprenez ce que vous devez faire pour aller vite. Et après vous dîtes ‘Ahhhhh…’.

Après l’avis de Montoya qui a mis deux ans avant de devenir un prétendant au Chase, intéressons-nous à celui de Sam Hornish Jr. Arrivé en 2007, il a terminé 35ème puis 28ème au classement général. Des chiffres qui lui font dire que Patrick doit réfléchir à deux fois avant de définitivement franchir le pas.

Tout ce que je peux dire est que je sais combien de courses et de championnats j’ai gagné en IRL. Vous pouvez voir à quel point la transition a été difficile pour moi. J’espère que les choses se passeront bien pour elle. Pour moi, je sais qu’effectuer ce changement fut très très difficile à faire.

Hornish Jr. insiste sur le fait qu’en NASCAR, le nombre de prétendants à la victoire est cinq fois plus important qu’en IndyCar. D’après lui, la compétition est bien plus dure en NASCAR et lorsqu’un pilote vaut une sixième place en IndyCar, il ne fera pas mieux que 30ème en NASCAR. Voilà une phrase à peine déguisée et adressée à Patrick qui a terminé cinquième du championnat IndyCar en 2009.

Enfin le dernier point sur lequel le pilote Penske insiste est la combinaison des deux programmes IndyCar et NASCAR.
J’en ai parlé à Dario Franchitti lorsqu’il est venu et m’a dit ‘Je ne sais pas combien ce serait difficile de jongler entre les deux.’”

Ce n’est pas la façon dont je m’y prendrai. Je viendrai ici à plein temps. Mais vu qu’elle ne sait pas si c’est ce qu’elle veut, alors c’est probablement la meilleure solution.

Patrick effectuera ses débuts en course en ARCA ce week-end à Daytona. En revanche sa participation pour l’épreuve de Nationwide n’a toujours pas été confirmée.

suscipit Lorem ultricies neque. Nullam Aenean eget Curabitur ut at tempus