Saison 2010 : Présentation des équipes (11/11)

L’écurie :

Voici l’équipe championne en titre, l’écurie de référence de la NASCAR actuelle. La Hendrick Motorsports n’en finit plus de dominer le championnat surtout grâce à un homme : Jimmie Johnson, quadruple champion en titre, et dont les statistiques font peur : en huit ans, Johnson a gagné quatre titres, terminé deux fois vice-champion et deux fois cinquième du général. Cette machine à gagner est aussi à mettre à l’actif de son crew chief Chad Knaus dont l’importance n’est plus à démontrer.

A ses côtés, on retrouve son propriétaire mais également celui qui l’a conseillé à Rick Hendrick, à savoir Jeff Gordon, quadruple champion lui aussi. Gordon n’est plus le pilote qu’il était dans la fin des années 90, mais il reste encore un superbe compétiteur, en témoigne sa troisième place au général l’année dernière. Mais il gagne beaucoup moins qu’avant. Gordon sera toujours associé à Steve Letarte.

Mark Martin sera également de retour. Le vice-champion 2009 tentera (une fois de plus) de décrocher son premier titre en carrière. Pour cela, il devra réussir à battre Jimmie Johnson, objectif pas vraiment simple vu ce que le pilote n°48 nous a démontré ces dernières années… Mais Martin a le talent et surtout l’envie pour ce titre, mais également pour remporter le Daytona 500 dont il a signé la pole samedi. Alan Gustafson sera toujours avec lui pour sa seconde année au sein de la Hendrick.

Enfin, Dale Earnhardt Jr. sera toujours le quatrième pilote de l’écurie de pointe de Chevrolet. Associé à Lance McGrew, l’équipe n°88 travaillera désormais main dans la main avec l’écurie n°5 de Mark Martin, à l’instar de ce qu’il se fait entre Johnson et Gordon. Cela semble déjà porter ses fruits puisque Martin et Dale Jr. ont décroché la première ligne au Daytona 500.

Les objectifs :

Pour la Hendrick Motorsports, l’objectif est bien entendu de décrocher un nouveau titre dans la division reine de la NASCAR. Toutefois, cet objectif semble un peu plus compliqué pour Dale Earnhardt Jr. qui n’en finit plus de faire des saisons décevantes. Pour ce dernier, une qualification pour le chase serait déjà une bonne chose, avec quelques victoires supplémentaires. Une chose est sûre : Dale Jr. n’a pas le talent de son père, n’aura jamais ses sept titres, mais il demeure un pilote de haut rang. Il lui reste juste à être un peu moins malchanceux et un peu plus concentré en piste.

Quant à Jimmie Johnson, Mark Martin et Jeff Gordon, soit le top-3 du dernier championnat, ils ne joueront qu’une chose : le titre, ce qui passera aussi par plusieurs victoires. La concurrence est prévenue.

Praesent porta. Phasellus id leo. nunc dolor. risus.