Daytona 500 : l’évolution des plaques de restrictions

Cette année la NASCAR a décidé d’agrandir les trous des plaques de restrictions pour les courses disputées sur le Daytona International Speedway et sur le Talladega Superspeedway. Cette année les quatre trous seront d’un diamètre de soixante-trois soixante-quatrièmes de pouce soit 2,5 centimètres.

Ce diamètre est le plus grand depuis l’instauration en 1988 de ces plaques. A l’époque les trous étaient d’un pouce de diamètre soit 2,54 centimètres.

Voici un récapitulatif de la taille des trous au fil des années pour les Daytona 500 :

1988 et 1989 : 1 pouce, soit 2,54 centimètres ;

1990 : 15/16èmes de pouce, soit 2,38 centimètres ;

1991 : 29/32èmes de pouce, soit 2,30 centimètres ;

1992 à 1995 : 7/8èmes de pouce, soit 2,22 centimètres ;

1996 à 2000 : 29/32ème de pouce, soit 2,30 centimètres ;

2001 : 15/16èmes de pouce, soit 2,38 centimètres ;

2002 et 2003 : 7/8èmes de pouce, soit 2,22 centimètres ;

2004 : 29/32ème de pouce, soit 2,30 centimètres ;

2005 et 2006 : 57/64èmes de pouce, soit 2,26 centimètres ;

2007 : 7/8èmes de pouce, soit 2,22 centimètres ;

2008 et 2009 : 31/32èmes de pouce, soit 2,46 centimètres ;

2010 : 63/64èmes de pouce, soit 2,50 centimètres.

A consulter :

Les plaques de restrictions.

dolor. Praesent ultricies felis elit. commodo elementum porta.