Daytona : Les chiffres à retenir

Depuis l’ouverture du Daytona International Speedway en 1959, il s’y est produit 125 courses de NASCAR Sprint Cup Series :

– 51 épreuves de 500 miles ;

– 47 courses de 400 miles ;

– quatre épreuves de 250 miles ;

– 23 courses qualificatives ont également compté pour le championnat.

Fireball Roberts a été le premier pilote à décrocher une pole position à Daytona, lors des Daytona 500 Qualifier le 20 février 1959.

Bob Welborn a remporté cette course après être parti depuis la septième place. Cette épreuve permettait d’établir la grille de départ des Daytona 500 qui se sont tenus le 22 février.

Lee Petty a remporté les premiers Daytona 500 pour quelques centimètres, deux pieds pour être précis (61 cm), sur Johnny Beauchamp. Les deux hommes furent d’ailleurs les deux seuls à avoir bouclé les deux-cents tours prévus.

Le 4 juillet 1963 s’est déroulé la première course de quatre-cents miles, les Firecracker 400, et c’est Fireball Roberts qui s’est imposé.

Cinquante-deux pilotes ont signé au moins une pole position à Daytona, dix-neuf d’entre-eux sont de multiples polemen.

Cale Yarborough est le pilote ayant décroché le plus de poles positions avec douze, alors que Bill Elliott et ses cinq poles font de lui le pilote en activité ayant décroché le plus de poles.

Tous comme pour les poles, cinquante-deux pilotes ont décroché au moins une victoire à Daytona, en revanche, vingt-quatre pilotes se sont imposés à plusieurs reprises.

Richard Petty est le pilote le plus victorieux à Daytona avec dix succès dont sept Daytona 500. Pour les pilotes en activité c’est Jeff Gordon qui a le plus de succès avec six dont trois Daytona 500.

La Wood Brothers Racing est l’écurie qui compte le plus de victoires à Daytona avec quatorze succès.

Seize courses de NASCAR Sprint Cup Series ont été remportées depuis la pole position dont les Coke Zero 400 du mois de juillet dernier avec Tony Stewart.

Seulement quatre fois dans l’histoire de cet ovale, un pilote a réussi à remporter les deux épreuves disputées sur le Daytona International Speedway, la dernière fois c’était Bobby Allison en 1982.

Richard Petty a remporté sa deux-centième et dernière victoire en carrière à Daytona le 4 juillet 1984.

Les lumières ont été installées au printemps 1998 et la première épreuve à se disputer de nuit devait se tenir à l’été 1998. Cependant des feux de forêt ont reporté la course au mois d’octobre. Depuis la seconde course de Daytona se déroule toujours de nuit.

luctus suscipit ante. fringilla venenatis, Nullam facilisis Phasellus