Daytona 500 : les meilleures arrivées 5/5

1959 : une arrivée controversée

Pour célébrer les dix ans de son sport, la NASCAR, Bill France avait décidé de construire un ovale gigantesque. Le lieu : Daytona. Cet ovale était même un tri-ovale d’une distance de 2,5 miles avec une inclinaison de trente-et-un degrés dans les virages.

Les premiers Daytona 500 sont encore dans toutes les mémoires et pour cause, il faudra plusieurs jours à la NASCAR pour se rendre compte qu’elle avait désigné le mauvais vainqueur.

Lee Petty avait coupé la ligne d’arrivée en tête une fraction de seconde avant Johnny Beauchamp, mais à l’époque le chronométrage électronique n’était pas encore né et les officiels se fiaient à se qu’ils voyaient pour définir les positions. C’est ainsi que Johnny Beauchamp fut déclaré vainqueur.

Mais sûr d’avoir gagné la course, Lee Petty remuera ciel et terre pour prouver qu’il avait raison. Il faudra attendre plusieurs jours et la photo d’un spectateur présent dans les tribunes, pour que la NASCAR admette son erreur et rétablisse la vérité.


C’est avec cette arrivée incroyable que la légende des Daytona 500 est née.

Le top-5 de cette course :

1 Lee Petty ;

2 Johnny Beauchamp ;

3 Charley Griffith ;

4 Cotton Owens ;

5 Joe Weatherly.

eget elit. Phasellus ipsum facilisis sit lectus elementum