La Richard Childress Racing est de retour

Deux courses ne permettent bien sûr pas de prédire les performances sur une saison complète, mais une chose est claire avant l’épreuve de NASCAR Sprint Cup sur le Las Vegas Motor Speedway – La Richard Childress Racing est de retour.

Et ce n’est pas seulement visuel, la RCR est de retour au niveau des statistiques et de la compétitivité, avec une puissance et une performance qui peuvent lui permettre de se battre pour le titre.

Avec l’épreuve de la Shelby American à Las Vegas, les trois pilotes de la RCR sont dans le haut du classement général. Kevin Harvick (No. 29 Pennzoil Ultra Chevrolet) est en tête du championnat pour la première fois depuis sa victoire aux Daytona 500 en 2007. Clint Bowyer (No. 33 Cheerios/Hamburger Helper Chevrolet) est deuxième, pendant que Jeff Burton (No. 31 Caterpillar Chevrolet) pointe à la cinquième place.

Kevin Harvick :
« Nous avons travaillé dur pour en arriver là. Mais vous ne pouvez pas vous relâcher. Avec trois voitures aussi bien placées, cela nous pousse à travailler encore plus dur pour sortir le meilleur chaque semaine. »

Harvick a récupéré la tête du championnat à sa sixième place lors des Daytona 500 puis sa seconde position la semaine dernière sur l’Auto Club Speedway. Bowyer et Burton se sont eux aussi montré très réguliers avec Bowyer qui a terminé quatrième dans Daytona 500 et huitième sur l’Auto Club, pendant que Burton enchainait une 11ème à Daytona et une troisième place en Californie.

Clint Bowyer :
« Jeff, Kevin et moi avions des voitures capables de gagner à Daytona et à Fontana. Nos moteurs marchent très forts et les voitures sont très faciles à piloter. Je suis fier de ce que nous avons réussi à faire en ce début de saison et je pense que cela peut continuer. »

Après une saison 2009 à oublier, le progrès est flagrant. En 2009, les trois équipes de la RCR avaient manqué la qualification pour les playoffs. Bowyer avait terminé la saison à la 15ème place, Burton à la 17ème et Harvick à la 19ème.

Beaucoup de travail et des échanges de crew chiefs avaient déjà montré un mieux en fin de saison 2009 qui semble se confirmer en ce début d’année. Harvick avait signé deux Top-5 lors des trois dernières courses de la saison 2009 pendant que Burton décrochait deux deuxièmes places lors des deux dernières épreuves.

Clint Bowyer :
« Nous sommes arrivés à Daytona avec de grands espoirs pour cette saison, et c’est pour moi sans doute la saison que j’ai le plus préparé depuis mon arrivée en NASCAR Sprint Cup. »

Ce genre de rebond n’est pas nouveau pour la RCR. En 2004 et 2005 Harvick avait terminé 14ème du championnat pendant que Burton terminait 18ème. Dès l’année suivante et jusqu’en 2008, les deux hommes étaient de retour dans le Chase. Bowyer, rookie en 2006, s’était lui aussi qualifié pour les playoffs en 2007 et 2008.

La mauvaise saison 2009 a forcé les responsables de l’équipe à faire des changements, une évolution indispensable dans un sport où il faut innover pour gagner.

Jeff Burton :
« Les essais que nous avons faits cet hiver, combinés aux dernières courses de la saison dernière, a donné beaucoup de confiance à la RCR. C’est vraiment difficile pour le mental de ne pas faire un bon début de saison. Vous essayez à chaque course de rattraper votre retard et cela ne fonctionne pas toujours. »

Désormais, tout ce qu’il manque à la RCR, c’est une victoire. Harvick reste sur 109 courses sans victoire, Burton sur 43 et Bowyer 64.

Richard Childress :
« Il est encore tôt dans cette saison 2010, mais il y a de quoi être optimiste. Nous avions bien terminé la saison 2009 et nous avons travaillé dur durant l’inter-saison pour être sûr de bien débuter cette année. Nous avons beaucoup de challenges devant nous avec le retour du spoiler et quelques autres choses, mais devons les prendre un par un et faire du mieux possible. Je pense que les changements de personnes de l’année dernière commencent à payer. »

id id, sem, mattis accumsan felis justo ultricies ut Donec dolor