Penske au top dès la rentrée des classes

Certains ont mené des essais en catimini, d’autres ont enrôlé ingénieurs et pilotes, d’autres cherchent encore un volant. Voici en quelques mots les variables qui ont marqué l’inter-saison 2009-2010 de l’IZOD IndyCar Series. Cette journée avait pour but de reprendre ses marques aussi bien pour les pilotes, que pour les journalistes et les spectateurs devant s’habituer aux transferts et aux nouvelles couleurs.

Alors lorsque tout le petit monde (ou presque) de l’IndyCar se rejoint sur un seul et même circuit, il est l’heure de sortir le bloc notes et de tirer les premiers enseignements. Tout d’abord comment ne pas remarquer les nouvelles couleurs des voitures Penske Racing. Après 14 ans de collaborations des plus fructueuses, Philip Moris a mis fin à son partenariat avec le team du “Capitaine”, Roger Penske. Pour des raisons politiques en vigueur depuis 2004, aucun cigarettier ne peut afficher son nom sur les flancs d’une voiture. Arriva ce qui devait arriver : présent seulement via ses couleurs, l’investissement n’était plus aussi rentable.

Du coup, si Will Power possède un sponsor pour la saison 2010 avec Verizon Wireless, il n’en est pas de même pour les monoplaces #3 et #6 qui cherchent un annonceur pour 2011. C’est donc avec une superbe livrée noire et blanche bordée de rouge que les trois voitures se sont dévoilées aux spectateurs et à la presse.

En revanche, une chose est sûre. Le changement de couleur n’a en rien affaibli le niveau de performance des trois monoplaces. Dominants tout au long de la session, Ryan Briscoe a enregistré la meilleure performance de la journée (1.10.50) devant son coéquipier Helio Castroneves (1.10.71).

C’est agréable d’être en haut des feuilles de temps.“, a déclaré l’Australien. “C’est important parce que ce sont nos seuls essais avant la première course, donc on compare tous nos chronos. C’est bien d’avoir les voitures Penske devant. C’est une super façon de commencer l’année.

Du côté du Brésilien, les essais sont importants non seulement d’un point de vue technique pour la mise au point, mais aussi sur le plan de la préparation physique.
Aujourd’hui consistait à prendre le rythme. La dernière fois que j’étais dans la voiture sur un circuit routier était sur l’Infineon Raceway (ndlr : en août dernier). Vous avez besoin de faire des essais pour remettre vos muscles en forme. Même si vous vous êtes entraîné, vous avez toujours besoin de retrouver le rythme et de vous remettre au travail. C’était le but aujourd’hui. Demain nous travaillerons sur les petits détails.

Derrière les deux premières Penske, nous retrouvons le Britannique, Justin Wilson. Transfuge de l’écurie Dale Coyne Racing vers Dreyer & Reinbold, Wilson se place à trois centièmes seulement de Castroneves ! Une bonne performance pour ses premiers tours de roues avec sa nouvelle équipe. Il se permet même le luxe de devance la troisième Penske, pilotée par Will Power. Le top-5 est complété par Scott Dixon qui pointe à quatre dixièmes environ de Briscoe.

Chez KV Racing Technology, la journée fut très satisfaisante. Sûre de ses capacités, l’écurie se place comme l’outsider numéro 1 avec l’arrivée de Takuma Sato et l’ingénieur Bill Pappas. Sato s’est d’ailleurs très bien acclimaté à sa nouvelle monoplace. Sa seule remarque portait sur le fait que les voitures d’IndyCar étaient plus physiques à piloter que celles de Formule Un, dû à la non-présence d’assistance à la direction. Au final les deux coéquipier Viso et Sato se classent sixième et septième.

Pour conclure, vingt voitures ont pris la piste pour un total de 1025 tours bouclés. Du côté des femmes engagées, peu de réussite pour ce premier roulage puisqu’elles ferment la marche, Patrick est 18ème, De Silvestro (qui est toujours soutenue par Stargate World) est 19ème et devance Fisher.

Voici le classement de la journée :

  1. Ryan Briscoe, Penske, 1.10.5052
  2. Helio Castrineves, Penske, 1.10.7146
  3. Justin Wilson, Dreyer&Reinbold, 1.10.7397
  4. Will Power, Penske, 1.10.7637
  5. Scott Dixon, Chip Ganassi, 1.10.8927
  6. E.J. Viso, KVRT, 1.10.9186
  7. Takuma Sato, KVRT, 1.11.1138
  8. Tony Kanaan, Andretti Autosport, 1.11.1433
  9. Dario Franchitti, Chip Ganassi, 1.11.1825
  10. Hideki Mutoh, NHLR, 1.11.2212
  11. Marco Andretti, Andretti Autosport, 1.11.3557
  12. Mario Romancini, Conquest Racing, 1.11.4567
  13. James Rossiter, KVRT, 1.11.7759
  14. Vitor Meira, A.J. Foyt Entreprises, 1.11.9171
  15. Raphael Matos, LDR/dFM, 1.11.9924
  16. Ryan Hunter-Reay, Andretti Autosport, 1.12.1369
  17. Mike Conway, Dreyer&Reinbold, 1.12.1543
  18. Danica Patrick, Andretti Autosport, 1.12.5369
  19. Simona de Silvestro, HVM Racing, 1.12.8124
  20. Sarah Fisher, SFR, 1.16.0138

A demain pour les résultats de la deuxième journée.

Donec ante. felis dolor. risus Praesent