Shelby American : les statistiques

La première course de NASCAR Sprint Cup Series sur le Las Vegas Motor Speedway s’est tenue le 1er mars 1998 et avait été remportée par Mark Martin, alors pilote de la Roush Fenway Racing.

Depuis, onze autres courses de NASCAR Sprint Cup Series ont eu lieu sur cet ovale d’un mile et demi du Nevada et seuls quatre pilotes ont pris part aux douze courses, il s’agit de Mark Martin, Jeff Burton, Bobby Labonte et Jeff Gordon.

C’est en 2006 que l’ovale a été reconfiguré pour inclure un banking progressif et avoir une inclinaison dans les virages bien plus importante que par le passé.

Si Mark Martin a remporté la course inaugurale, c’est le champion 2000 et triple lauréat des Daytona 500, Dale Jarrett qui avait décroché la pole position.

Huit pilotes ont décroché au moins une pole position et seuls Dale Jarrett, Kasey Kahne, Kyle Busch et Bobby Labonte en ont plus d’une avec deux chacun.

Tout comme pour les poles positions, huit pilotes différents se sont imposés à Las Vegas et c’est le quadruple champion en titre de la NASCAR Sprint Cup Series, Jimmie Johnson qui compte le plus de succès avec trois.

Simplement cinq des douze courses ont été remportés par un pilote qualifié depuis le top-10.

Vainqueur de l’épreuve l’an dernier, Kyle Busch est devenu le premier pilote à s’imposer après avoir signé la pole position.

Vainqueur en 2004, Matt Kenseth s’était élancé depuis la vingt-cinquième place sur la grille, soit la plus mauvaise qualification pour un pilote vainqueur.

2006 reste à ce jour la seule édition ayant connu un green-white-checkered flag. Jimmie Johnson s’était d’ailleurs imposé au dépend de Matt Kenseth en ne menant que le dernier tour de l’épreuve.

Seul Jeff Burton a une position moyenne à l’arrivée dans le top-10 avec 9,8. Le pilote de la Richard Childress Racing s’était imposé en 1999 et 2000 à l’époque où il pilotait à la Roush Fenway Racing.

Lors de trois des quatre dernières éditions la marge de victoire à l’arrivée était inférieure à la seconde.

En 2004, Kyle Busch avait signé son premier départ en NASCAR Sprint Cup Series, alors que Kasey Kahne avait réalisé sa première pole position pour son troisième départ en carrière.

adipiscing felis id, Phasellus tempus Praesent tristique dolor