Nouvelle victoire pour Jimmie Johnson

Jimmie Johnson l’a encore fait. Il a été discrêt pour la plus grande partie de la journée et s’est ensuite transformé en avion de chasse pour prendre l’avantage sur son coéquipier Jeff Gordon à 16 tours du drapeau à damier pour remporter les Shelby American en NASCAR Sprint Cup race sur le Las Vegas Motor Speedway.

Gordon avait mené 210 des 267 tours de la course avant de devoir s’incliner face à Johnson, qui semble très motivé pour remporter un cinquième titre de NASCAR Sprint Cup avant que Gordon ne le fasse.

Johnson s’était imposé la semaine dernière sur l’Auto Club Speedway et avait alors expliqué aux médias qu’il ne s’intéressait pas aux personnes qui pensaient que sa domination faisait du tort à la NASCAR.

Jimmie Johnson:
“Vous roulez pour gagner. Je ne vais pas m’excuser de gagner. C’est mon objectif à chaque course.”

Alors que Johnson s’envolait vers la victoire dimanche, Kevin Harvick a lui aussi dépassé Gordon pour décrocher la deuxième place. Gordon a terminé troisième devant Mark Martin. Matt Kenseth a complété le Top-5 devant un impressionnant Joey Logano. Tony Stewart a coupé la ligne à la septième place devant Clint Bowyer, Kasey Kahne et Greg Biffle.

Dale Earnhardt, Jr., qui n’arrive toujours pas à se battre pour la victoire a terminé 16ème.

Sous un ciel bleu, le local de l’étape et poleman Kurt Busch n’a réussi à mener la course que jusqu’au premier virage avant de se faire dépasser par Gordon. Deux tours plus tard, la NASCAR sortait son premier drapeau jaune après un contact entre la Ford du rookie Kevin Conway et le mur extérieur du virage n°4.

Lors du restart au cinquième tour, Gordon était bien installé en tête et après 20 tours, il possédait plusieurs secondes d’avance sur les deux frères Busch dans un mouchoir de poche. Ryan Newman pointait à la quatrième place devant Earnhardt Jr.. Biffle, Stewart, Edwards, Montoya et Logano complétaient le Top-10.

Mike Bliss a déclenché la deuxième neutralisation de la journée au 46ème tours en sortant au même endroit que Conway. Lors de la salve de ravitaillement sous drapeau jaune, Gordon a conservé l’avantage.

Alors que beaucoup s’attendait à des vitesses très élevées en piste, le soleil très présent et la température de la piste ont finalement rendu le peloton moins rapide que prévu.

Dans le tour suivant le restart de l’accident de Bliss, un dysfonctionnement dans le système d’alerte des pilotes a déclenché un nouveau drapeau jaune. En fait, les feux jaunes installés autour de la piste pour prévenir les pilotes ne se sont pas éteins et la NASCAR à du neutralisé la course pour réparer.

Grâce à un meilleur restart Biffle en a profité pour prendre l’avantage sur Gordon. Derrière nous retrouvions à ce moment Kyle Busch, Kurt Busch, Kenseth, Edwards, Johnson, Earnhardt Jr., Stewart, Newman et Burton.

Mais Gordon était bien trop rapide et il a eu vite fait de reprendre la tête de la course. Kyle Busch a réussi à pointer en tête au tour 65, mais encore une fois Gordon est repassé devant à la sortie du tour 67.

Après 70 tours, le vainqueur de la semaine dernière en Californie, Johnson, était remonté de la 20ème place sur la grille à la troisième derrière Gordon et Kenseth.

Au passage des 80 tours, Gordon était toujours en tête avec Kenseth et Johnson juste derrière lui. Biffle était quatrième devant Edwards, Kyle Busch, Stewart, Burton, Kurt Busch et Earnhardt Jr..

Sam Hornish Jr. est parti en tête à queue dans le quatrième virage du tour 88 juste après s’être plain à son crew chief d’une voiture bien trop survireuse. Sous drapeau jaune, Johnson a effectué un très mauvais ravitaillement à cause d’un problème d’écrou. Rentré troisième dans la pit-lane, il est ressorti en sixième position. Kenseth a profité des ravitaillements pour prendre la première place devant Edwards et Gordon.

Au tour 93, juste après le restart, les coéquipiers Juan Pablo Montoya et le récent vainqueur des Daytona 500 Jamie McMurray se sont touchés emmenant avec eux le malheureux Kurt Busch pour déclencher une cinquième neutralisation.

Lors du restart au 97ème tour, Gordon a repris la tête du peloton à Kenseth prouvant une nouvelle fois qu’il avait clairement la voiture la plus rapide du week-end. Un nouveau problème avec les lumières jaunes a forcé les officiles à sortir un sixième drapeau jaune au 108ème tour.

Au restart suivant, Scott Speed a brièvement pointé à l’avant du peloton, mais Gordon était de nouveau premier avant la fin du premier tour devant Kenseth, Johnson, Kyle Busch et Burton.

A la mi-course, il semblait difficile que la course n’échappe à une Chevrolet de la Hendrick Motorsports tant Gordon et Johnson, respectivement un et deux semblaient intouchables. Kenseth était troisième au volant d’un Ford de la Roush. Derrière nous retrouvions deux Chevrolet de la
Childress avec Burton et Harvick.

Grâce à cette victoire, Johnson gagne sept places au classement général et pointe désormais en cinquième position à 63 points du leader Harvick. Jeff Gordon gagne lui neuf places et est désormais 13ème à la porte d’une qualification pour le Chase. Le grand perdant de cette épreuve est sans aucun doute McMurray qui a finalement terminé 34ème et qui perd 10 places au classement général.

Donec suscipit luctus Aliquam mi, eget id, tempus Donec