Pénalité et 15ème place pour Kyle Busch

Le tenant du titre de l’épreuve Kyle Busch pouvait légitimement viser un Top-5, mais une pénalité pour excès de vitesse dans les stands à 51 tours de l’arrivée à ruiné ses chances de bien terminer sur le circuit de sa ville natale, le Las Vegas Motor Speedway. Au final, le pilote de la Toyota M&M’s n°18 a coupé la ligne à la 15ème place des Shelby American, troisième épreuve de la saison 2010 de NASCAR Sprint Cup.

Kyle Busch :
« Notre Camry M&M’s n’était vraiment pas mal aujourd’hui. Nous étions un peu sous vireurs en début de course, mais l’équilibre de la voiture était plutôt bon. Il nous manquait simplement un peu de vitesse. Nous avons fait une course d’attente, mais lors de mon dernier passage par les stands, j’ai trop freiné de l’arrière et j’ai glissé sur la ligne à l’entrée. C’est totalement de ma faute. Je me sens mal vis-à-vis des gars vu que nous avions une bonne voiture et que nous n’avons pas terminé à notre place. »

Parti depuis la cinquième place sur la grille de départ, Busch était confortablement installé dans le Top-5 pendant les 80 premiers tours. Après être brièvement passé à la neuvième place au 119ème tour, le jeune pilote a rapidement repris les choses en main pour revenir dans le Top-5 en moins de trois tours. Bien que Busch était satisfait de l’équilibre de sa voiture, il a demandé à son crew chief Dave Rogers de trouver plus de vitesse. Rogers a alors travaillé sur la pression des pneus et la track bar à chaque ravitaillement.

Le natif de Las Vegas a continué à rouler dans le Top-5 pendant les 100 tours suivants profitant d’une longue période sans drapeau jaune entre les tours 113 et 230. Au tour 216, Rogers a demandé à Busch de rentrer à son stand pour ce qui devait être le dernier arrêt de la Toyota n°18. Une nouvelle fois les mécaniciens ont assuré le boulot en relâchant Busch après seulement 13.4 secondes pour le placé en bonne position pour le sprint final.

Malheureusement les officiels de la NASCAR ont pénalisé Busch pour vitesse excessive et le pilote a du repasser par la pit lane au tour 220. Cette pénalité a placé Busch à un tour des leaders et l’a fait chuté de la sixième à la 17ème place.

Avec moins de 50 tours à boucler, il semblait difficile pour Busch de récupérer son tour de retard et de viser un Top-10. Mais un nouveau drapeau jaune a redonné de l’espoir à toute l’équipe. Lors de la neutralisation au 230ème tour, Busch et son crew chief ont décidé de ne pas rentrer au stand tout comme une grande partie des voitures à un tour afin de récupérer une partie de son retard.

Busch est reparti toujours 17ème au 233ème tour, mais malgré une fin de course sans drapeau jaune, il n’a pas été capable de gagner plus de deux places avant le drapeau à damier.

Les coéquipiers de Busch à la Joe Gibbs Racing – Joey Logano et Denny Hamlin – ont terminé respectivement sixième et 19ème.

sit Praesent tristique venenatis, felis et,