Il y a du mieux pour Dale Earnhardt Jr.

Depuis plusieurs années, Dale Earnhardt Jr. alterne les mauvaises saisons avec les ‘un peu moins’ mauvaises. 2009 ayant été catastrophique, cette année devrait donc être meilleure. En même temps, que l’on s’appelle Dale Earnhardt Jr. ou non et que l’on pilote dans la plus grosse écurie du plateau, la Hendrick Motorsports, il est quasiment impossible de faire pire.

Deuxième des Daytona 500, Dale Earnhardt Jr. entamait donc de la meilleure des manières possible sa saison, mais voilà, Daytona est un endroit à part et les courses ne sont pas représentative de la valeur des voitures. C’est plutôt la technique du pilote à bien se placer dans le draft qui s’exprime.

Trente-deuxième à Fontana pour la deuxième manche de la saison suite à des problèmes mécaniques, il n’en fallait pas plus pour se demander si le pilote de la Chevrolet n °88 n’allait pas retomber dans ses travers de 2009. en arrivant à Las Vegas, Dale Earnhardt Jr. voulait à tout pris effacer l’impair de la semaine précédente et il s’en sortira avec une quatrième place en qualification ainsi qu’une seizième place en course.

Après trois épreuve Dale Earnhardt Jr. est quinzième du classement général, même si cela n’est pas exceptionnel c’est toujours mieux que l’an dernier à la même époque lorsqu’il pointait à la vingt-neuvième place.

Par rapport à l’an dernier, les courses de Dale Jr. sont meilleures. Même si cela ne se traduit pas forcément par des résultats mirobolants, Earnhardt semble moins se battre avec sa voiture sur la piste et cela s’en ressent. Il devra cependant travailler ses fins d’épreuves puisqu’il a encore tendance à perdre des places.

Dale Earnhardt Jr. : “Je pense que nous nous sommes bien améliorés par rapport à l’an dernier. En Californie nous n’avons pas montré tout notre potentiel avec la casse de l’essieu. Je pense que nous connaîtrons une bonne année.”

A Atlanta, Dale Earnhardt Jr. possède un rating de 99,8, soit le deuxième meilleur ovale pour Dale Earnhardt Jr., son meilleur étant le New Hampshire avec 100,7. Sa position moyenne à l’arrivée est de 11,9 avec dix top-10 en vingt-et-une participations. En mars 2004, Dale Jr. avait décroché sa première et à ce jour seule victoire sur l’Atlanta Motor Speedway.

risus efficitur. commodo suscipit dolor massa ultricies