Jeff Gordon perd la victoire dans les stands

Qualifié en deuxième position, Jeff Gordon prenait dès les premiers tours de roues la tête de l’épreuve et allait être dominateur jusqu’à quelques tours du but et cette erreur stratégique lors du dernier arrêt ravitaillement.

En ne prenant que deux pneumatiques, alors qu’il était en tête et quasiment imbattable avec quatre pneumatiques neufs, d’autant plus que Jimmie Johnson n’a cessé d’ajuster sa voiture lors des arrêts aux stands et a décidé de prendre quatre pneumatiques. En ressortant des stands la messe était dite, même si Gordon était devant Johnson, la seule inconnue était le nombre de tours qu’il faudrait à Johnson pour prendre la tête et s’envoler vers la victoire.

Jeff Gordon : “Nous étions comme tous les autres, nous avions une mission et tout au long de la journée ça se passait bien mais l’arrêt à deux pneumatiques nous a mis dedans.”

Jeff Gordon, qui n’a qu’une victoire lors des deux dernières saisons, c’était au Texas en avril dernier, a mené 219 des 267 tours lors de cette troisième épreuve de la saison 2010 de NASCAR Sprint Cup Series.

Lors du dernier arrêt ravitaillement, Gordon et Steve Letarte n’ont décidé de ne changer que deux pneumatiques. Là où Johnson en prendra quatre. Après avoir été doublé par Johnson, Gordon ne pourra résister à l’attaque de Kevin Harvick et terminera finalement troisième de la course.

Jeff Gordon : “Je savais que nous étions dans la mauvaise situation. Ce n’était qu’une question de temps et j’étais très sous-vireur. J’ai fait ce que j’ai pu pour laisser Jimmie derrière moi.”

Jeff Gordon a confirmé qu’il était d’accord avec la décision de Steve Letarte de ne prendre que deux pneumatiques.

Jeff Gordon : “Si nous avions gagné tout le monde aurait crié au génie. Le fait est que nous avons perdu la course, aujourd’hui c’est Jimmie et Chad qui passent pour des génies. Parfois les choses se passent ainsi.”

Cependant cette domination de Gordon montre que l’écurie n°24 est de retour au premier plan et que Jeff sera un rival de Jimmie Johnson pour le titre.

Vice-champion en 2007 avec six victoires, Gordon n’a pas remporté de course en 2008 et une seule en 2009. Il s’est cependant classé troisième l’an dernier.

Jeff Gordon : “Je suis déçu, mais en même temps cela faisait longtemps que nous n’avions pas autant dominé à ce point une course. Nous avions la voiture pour gagner et de ce point de vue là c’est très décevant.”

risus. Lorem amet, libero sem, consequat. elementum