Atlanta Motor Speedway : Présentation

L’Atlanta Motor Speedway fait partie de ces circuits historiques de la NASCAR qui ont su évoluer avec leur temps afin de rester dans le calendrier. Appelé dans un premier temps Atlanta International Raceway jusqu’en 1990, l’ovale d’Atlanta est aujourd’hui dans le top-2 des ovales les plus rapides de la saison avec le Texas (les vitesses les plus élevées étant dépendantes des conditions climatiques).

Le circuit est situé à Hampton, à une trentaine de kilomètres au Sud d’Atlanta. Lors de sa construction, l’ovale d’Atlanta adopte un dessin similaire au speedway d’Homestead-Miami tel que nous le connaissons aujourd’hui. D’une longueur initiale de 1.5 mile, il sera ensuite constaté que l’ovale sera d’une longueur de 1.522 mile.

En 1997, le circuit sera complètement modifié pour devenir ce qu’il est aujourd’hui. La ligne droite avant de l’ancien circuit devient la ligne droite arrière sur le nouveau tandis que le tracé prend une forme de quadri-ovale. La ligne droite arrière, quant à elle, servira pour la ligne des stands. Dans sa configuration actuelle, le circuit mesure 1.54 mile.

Côté spectateurs, les toutes premières tribunes de 1960 ne sont quasiment plus visibles sur le circuit. Une tornade en 2005 aura fini de les mettre par terre, ce qui explique qu’il n’y ait plus de tribunes dans la ligne droite arrière. Les nouvelles tribunes sont construites en même temps que la reconfiguration du circuit et permettent aujourd’hui à 125 000 spectateurs d’être présents dans les tribunes.

Mis à part en 1961, Atlanta a toujours accueilli deux courses chaque années. On peut également signaler qu’Atlanta a accueilli la dernière manche de la NASCAR Sprint Cup entre 1987 et 2000. En 1986, l’Atlanta Motor Speedway a été le théâtre du seul All Star Challenge s’était déroulé autre part qu’à Charlotte.

Le pilote le plus victorieux sur ce circuit est le légendaire Dale Earnhardt avec neuf succès alors que le pilote en activité avec le plus victorieux ici est Bobby Labonte avec six succès.

Seuls trois pilotes ont réussi à s’imposer sur les deux configurations du circuit : il s’agit de Jeff Gordon, Bobby Labonte et Dale Earnhardt.

Ce circuit a également été le théâtre de quelques unes des plus belles arrivées de la NASCAR notamment en 2000 avec Dale Earnhardt Sr. et Bobby Labonte, en 2001 avec Kevin Harvick et Jeff Gordon tout comme en 2005 avec Carl Edwards et Jimmie Johnson.

vulputate, ultricies elit. massa nec luctus