Kevin Harvick au-dessus de la meute à Atlanta

Pour sa première course du week-end sur l’Atlanta Motor Speedway, Kevin Harvick n’a pas fait de cadeaux à ses adversaires en dominant la course de NASCAR Camping World Truck Series avant de s’imposer avec 1.308 seconde d’avance sur Kyle Busch.

Le pilote Chevrolet en profite pour signer son septième succès dans la troisième division de la NASCAR mais surtout il s’est imposé lors de ses trois dernières venues dans la série. On notera également qu’il est maintenant victorieux à Atlanta dans chacune des trois séries principales de la NASCAR, chose qu’il avait déjà fait précédemment à Phoenix. Quant au second de la course, il signe son sixième top-10 en six départs à Atlanta.

Comme à Daytona, beaucoup de prétendants à la victoire ont connu des soucis lors de cette seconde épreuve de la saison. Mais pas Kevin Harvick, qui a parfaitement géré les quatorze derniers tours sous drapeau vert. Aric Almirola, au volant du truck n°51 de chez Billy Ballew Motorsports, termine troisième devant Steve Wallace qui devient le 25ème pilote à terminer dans le top-5 d’une course lors de son premier départ dans la série.

Malgré un tête à queue, Todd Bodine a fini cinquième de cette épreuve et s’empare de la tête du championnat. Ricky Carmichael, Timothy Peters, Johnny Sauter, Rick Crawford et le rookie Austin Dillon complètent le top-10 des E-Z-GO 200.

Dans le genre taquin, le vainqueur du jour a souligné que ses quelques apparitions en Truck Series servaient à “protéger son territoire” (NDLR : Comprenez par là ramener des victoires dans son écurie) ainsi qu’à éloigner Kyle Busch de la victory lane autant que possible. La Kevin Harvick Incorporated est en fait plus qu’une simple écurie puisqu’elle revend son matériel à de petites écuries.

Kevin Harvick : “Nous avons une clientèle pour laquelle nous fournissons un support technique et ils savent ce qu’ils achètent. S’ils le veulent (NDLR : le truck avec lequel Harvick a gagné samedi soir), ils peuvent venir pour l’acheter. C’est comme ça que je fais progresser mon écurie.”

Grâce à seconde place, Kyle Busch a signé le meilleur résultat de sa jeune écurie fondée lors de l’inter-saison.

Kyle Busch : “Nous n’avons pas été aussi rapides que nous l’aurions souhaité, mais cela vient peut-être de mon contact lors du premier tour avec Hornaday. Mais nous allons prouver que nous pouvons faire encore mieux, que ce soit moi ou Tayler, la KBM peut gagner des courses très rapidement.

Malsam a fait une partie de sa course en seconde position mais un arrêt imprévu l’a renvoyé en treizième place sur la ligne d’arrivée.

Ron Hornaday Jr., poleman de la course, a encore vécu une course très mouvementée. Suite à une touchette avec Kyle Busch lors du premier tour, le pilote Chevrolet a explosé son pneu arrière gauche dans le virage quatre lors du 24ème tour. Après sa 27ème place à Daytona, le champion en titre a fini 34ème à Atlanta et pointe déjà à 192 points de Todd Bodine. Comme prévu, la défense de son titre ne sera pas une partie de plaisir…

Cette touchette avec Busch s’est produite alors que Matt Crafton tentait une attaque sur Kyle Busch avant que les trucks n°18 et 33 ne se touchent. Harvick a ensuite regardé le pneu d’Hornaday lorsqu’il l’a dépassé sans remarquer le moindre problème. Malheureusement pour le champion en titre, la suite de la course lui démontrera le contraire.

Ron Hornaday : “J’ai horreur de voir ce genre de choses, nous avions un bon truck et je peux vous promettre que nous allons revenir. Kyle et moi avons légèrement fait patiné nos pneus lors du départ, ce qui a permis à Matt Crafton de s’infiltrer.”

Mais au final, Matt Crafton ne s’en est pas mieux sorti qu’Hornaday. Cela a commencé avec un joli travers dans le virage n°2 au soixantième tour qui a envoyé Todd Bodine en tête à queue. Ensuite, c’est un pneu crevé qui a envoyé le second du championnat 2009 dans le mur au tour 69. Finalement 27ème, Crafton retombe à la huitième place du classement général.

mi, ante. nec Aenean lectus leo. elementum consectetur suscipit ut ipsum