Scott Pruett remporte le Grand Prix de Miami

Scott Pruett a résisté au retour de David Donohue en fin de course pour remporter samedi le Grand Prix de Miami, deuxième épreuve de la saison 2010 de GRAND-AM. Cette victoire est la deuxième en trois ans pour le duo Pruett et Memo Rojas sur l’Homestead-Miami Speedway au volant de la No. 01 TELMEX Chip Ganassi Racing with Felix Sabates BMW Riley. A l’arrivée Pruett a devancé la No. 59 Brumos Porsche Riley de Donohue et du poleman Darren Law de seulement 0.255 seconde.

Scott Pruett, après sa 23ème victoire en carrière:
“C’est sûr que je ne voulais pas de cette dernière neutralisation, mais cela a été une bonne chose pour le public. La compétition est très relevée. Rien n’est jamais terminé tant que vous n’avez pas vu le drapeau à damier.”

Donohue s’est montré très pressant lors des derniers tours, mais n’a jamais réussi à trouver l’ouverture. Pruett a réalisé une très belle fin de course en résistant à Donohue tout en se frayant un chemin dans le peloton des GT.

Alex Gurney a terminé à la troisième place au volant de la No. 99 GAINSCO/Bob Stallings Racing Chevrolet Riley qu’il partageait avec Jon Fogarty.

Burt Frisselle a coupé la ligne en quatrième position dans la No. 61 AIM Autosport/Pacific Mobile Ford Riley, suivi par Ryan Dalziel pour la première fois au volant de la No. 8 Starworks BMW Riley copiloté avec Mike Forest.

Un des moments clés de la course s’est déroulé au 81ème tours de cette épreuve de 2h35. Le cockpit de la No. 30 Racers Edge Motorsports Mazda RX-8 a pris feu et Jordan Taylor a du s’arrêter au milieu de la pit lane. Les flammes ont rapidement été maitrisée et la course est restée sous régime de drapeau vert, mais la voiture de Taylor était toujours arrêtée au milieur de la pit lane quand Darren Law, alors en tête de la course, en rentré au stand au volant de la No. 59 Brumos Racing Porsche Riley.

Darren Law:
“Il y avait une voiture en feu et des gens sur la pit lane, j’ai presque du m’arrêter. Je ne voulais blesser personne. C’est pas de chance, parce que j’ai perdu beaucoup de temps.”

Donohue a remplacé Law lors du pit stop suivant pendant que Pruett prenait la tête du peloton pour ne plus la lâcher jusqu’à la fin de la course.

Pruett et Rojas ont enregistré une vitesse moyenne de 107.196 mph, bouclant 129 tours sur le circuit de 2.3 miles.

et, libero facilisis at elit. porta. Lorem eget